Yon Ecenarro : « Ne brûlons pas ceux qu’on a parfois encensés depuis début de saison, ni les recrues qui ont eu du mal »

Consultant pour France Bleu Gironde, Yon Ecenarro a donné son ressenti après la dernière défaite des Girondins de Bordeaux, pour le compte de la 8ème journée de Ligue 2, sur le terrain de Saint-Etienne.

« Un jour sans pour nos Girondins, malmenés du début à la fin par cette équipe stéphanoise. L’impression que physiquement on n’y était pas – la semaine à 3 matches dans les jambes ? – et sans ça, difficile que le reste suive. Une nouvelle fois, notre manque de qualité technique et de vitesse dans le cœur du jeu, dans ce milieu à 3, nous pénalisent et c’est encore plus criant quand en face – comme face à Guingamp – eh bien c’est tout le contraire. Notre défense newlook et vite amputée de Junior Mwanga a pris des vagues incessantes et a cédé logiquement au final. Ne brûlons pas ceux qu’on a parfois encensés depuis début de saison, ni les recrues qui ont eu du mal (mais 1er match officiel pour elles cette saison). Qui hormis Malcom Bokélé (et Poussin à un moindre degré mais qui n’a pas démérité aujourd’hui) a tiré son épingle du jeu ? Personne. Le passage en 4-4-2 aurait dû être immédiat à la mi-temps selon moi, afin d’équilibrer à minima les forces dans l’entrejeu, mais suite aux deux remplacements pour blessures en première mi-temps, il ne restait à David Guion qu’une cession de remplacements et il n’y avait que 1-0. On a eu des occasions franches notamment par l’intermédiaire de Dilane Bakwa à deux reprises, mais aujourd’hui, même pour lui, c’était un jour sans. Ca arrive. Mais cela doit nous servir de leçon avec le calendrier à venir qui est bcp moins favorable qu’en début de saison. Il faut rebondir face à Dijon dès samedi afin d’aborder la mini trêve sans se mettre des nœuds au cerveau en travaillant sereinement, afin de trouver des automatismes avec les nouveaux arrivés et continuer à progresser dans le jeu courant (chose qu’il faut vraiment améliorer) ».