Jimmy Briand : « On a discuté de ma reconversion, entre une deadline trop courte et quelques divergences, j’ai préféré y renoncer. Je savais aussi que ça pouvait aussi aider le club »

Dans Sud Ouest, Jimmy Briand s’est remémoré le jour il a annoncé sa retraite de joueur professionnel à ses proches. L’on apprend, dans sa réponse, que l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux a également fait un effort pour aider le club, alors qu’il était en fin de contrat.

« Trois jours avant que je l’annonce officiellement. J’ai attendu une opportunité, et voyant que le temps passait, qu’il n’y avait rien et que j’avais commencé à préparer d’autres choses, je me suis dit que c’était le bon moment. J’ai eu des propositions venant des étages inférieurs, mais je voulais rester en pro ou arrêter. Sans sollicitation concrète au 15 août, en étant libre depuis le 30 juin, je savais ce qu’il en était. J’avais une reconversion prévue aux Girondins. On devait se revoir pour une éventuelle prolongation, mais le coach ne comptait pas sur moi. On a discuté de ma reconversion, entre une deadline trop courte et quelques divergences, j’ai préféré y renoncer. Je savais aussi que ça pouvait aussi aider le club ».

D’ailleurs, il s’agit probablement de son plus grand regret, celui de ne pas avoir aidé suffisamment le club au scapulaire lors de sa dernière saison, celle où le club descendit en Ligue 2.

« J’aurais pu et dû jouer plus et apporter davantage pour aider les Girondins. Cette frustration est là sur cette fin de carrière. C’est pour ça que j’aurais aimé un dernier challenge, pour ne pas finir sur ces deux années un peu ternes qui ne sont pas à l’image du reste de ma carrière ».