Denis Balbir : « Contre Bordeaux, l’ASSE a démontré une nette progression. Ce milieu me rappelle ce qu’était Laurent Batlles joueur »

Pour But!, le consultant et commentateur, Denis Balbir, est revenu sur la victoire de l’AS Saint-Etienne face aux Girondins de Bordeaux samedi dernier (2-0).

« Contre Bordeaux (victoire 2-0), l’ASSE a démontré une nette progression. On le voit dans le contenu, dans le résultat, dans la manière… Face aux Girondins, on a vu un milieu de terrain des Verts actif, créatif, avec des attaquants efficaces, de beaux buts, un clean-sheet. Cette équipe montre un tout autre visage depuis que son Mercato est fini et que Laurent Batlles compte sur son effectif quasiment définitif. On parle beaucoup – et à juste titre – de Jean-Philippe Krasso et de son début de saison tonitruant, d’Ibrahima Wadji, de Benjamin Bouchouari… Mais je trouve qu’un Thomas Monconduit apporte aussi beaucoup au milieu. Aujourd’hui, il y a plus de densité dans l’effectif. C’est peut-être moins puissant dans l’impact que ça ne l’était en Ligue 1 pour le travail de récupération mais on a davantage à faire à des techniciens du football. Ce milieu me rappelle ce qu’était Laurent Batlles joueur. Le coach des Verts était quelqu’un d’élégant, avec un toucher de balle. Il était à l’image d’un Jérôme Leroy, d’un Benjamin Nivet… Aujourd’hui, son équipe lui ressemble davantage. C’est agréable. Saint-Etienne joue enfin au football avec de vraies certitudes. Même si parfois cette équipe n’est pas loin de céder dans les moments délicats du match, on préfère voir ça. Sans aller jusqu’à s’enflammer après que l’ASSE a battu le leader bordelais, c’est quand même très satisfaisant ».