Joël Ayayi : « Ça me fait vraiment plaisir que ni les Girondins ni l’Élan Béarnais ne soient rétrogradés administrativement »

Joël Ayayi, si vous ne le connaissez pas, est un joueur de basket franco-béninois, né le 5 mars 2000, à Bordeaux. Meneur de jeu ou arrière, il passa par la NBA et notamment les Los Angeles Lakers et les Washington Wizards. Cet été, il connut une période compliquée mais dans sa vie de supporter. En effet, le natif de la région aurait pu voir disparaitre deux clubs qu’il supporte : L’Élan
Béarnais Pau-Lacq-Orthez au basket, et les Girondins de Bordeaux en football.

Pour Sud Ouest, il fit part de ce moment et de ses inquiétudes. Heureusement, l’histoire s’est bien terminée pour les deux clubs, qui sont toujours en vie.

« Mes clubs de cœur; J’ai vécu ça aussi avec un peu de stress tout de même, en pensant à deux de mes clubs de cœur qui ont vécu De grandes difficultés mais qui, heureusement, ont trouvé des solutions. Je parle bien des Girondins de Bordeaux et de l’Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez ! J’étais vraiment inquiet par leurs situations, et je peux vous dire que lorsque les décisions sont tombées l’une après l’autre, j’ai vraiment poussé un « ouf » de soulagement. Ça me fait vraiment plaisir que ni les Girondins ni l’Élan Béarnais ne soient rétrogradés administrativement, ce sont deux monuments du sport français qui méritent mieux que leur situation actuelle ».

Hier, il s’engagea avec les Orlando Magic.