Christophe Monzie : « Jamais je n’avais vu les Girondins se faire prendre dans la profondeur à ce point-là… »

Sur ARL, Christophe Monzie est revenu sur la rencontre entre Saint-Etienne et les Girondins de Bordeaux, axant son propos sur les problèmes de gestion de la profondeur des bordelais.

« Autre problème un peu inquiétant, même si c’est la première fois que je vois ça, donc on va rester prudent… Jamais je n’avais vu les Girondins se faire prendre dans la profondeur à ce point-là… les appels de balle de Wadji et de Krasso ont constamment mis en difficulté. Yoann Barbet a quand même bien ratissé, a eu des interventions très justes et très à propos, et je l’ai trouvé plutôt bien. Mais on a été pris dans la profondeur, et ça, ça ne nous ressemblait pas. Jusqu’à présent, on avait une défense très à plat, qui était un véritable roc, et tous les attaquants, que ce soit les grenoblois, les guingampais, s’y étaient cassés les dents. Là, les stéphanois ont trouvé la parade avec des appels, des joueurs partis de la ligne médiane, et on a paru un peu trop souvent en difficulté. Le second but est arrivé au moment où les bordelais dominaient, après l’occasion de DIlane Bakwa, en contre. Ce qui me gêne, sur ce ballon dégagé de la tête par Barbet, c’est qu’aucun bordelais ne va gêner le latéral droit de l’ASSE qui va armer sa volée du pied droit… ».

Retranscription Girondins4Ever