Danylo Ignatenko : « Ce n’est pas une surprise. J’ai parlé à mon sélectionneur, et il m’a dit que le fait de jouer en seconde division ne l’empêcherait pas de m’appeler »

En conférence de presse ce matin, le milieu de terrain international ukrainien des Girondins de Bordeaux, Danylo Ignatenko, a fait un petit bilan de son début de saison.

« J’ai fait pas mal de matches, j’ai pas mal joué, donc je ne peux pas dire que je suis frustré […] Le fait d’être plus haut sur le terrain ? Je n’ai jamais joué en tant qu’attaquant, ou joueur plus offensif, mais toujours en tant que numéro 6. Mais pour cette saison, le coach a pris la décision que je sois plus haut, donc je dois m’adapter. Si c’est difficile ? Ce n’est pas difficile, mais ce n’est pas non plus une position confortable pour moi. Cependant, ce n’est pas quelque chose de grave, ça viendra ».

Le milieu de terrain bordelais a été appelé une nouvelle fois en sélection, malgré le fait qu’il évolue en Ligue 2. Est-ce une surprise ?

« Non, ce n’est pas une surprise pour moi. Cela fait la deuxième fois qu’on m’appelle. La première fois, c’était après le match face à Nantes. Là, c’était une surprise, mais cette fois non. Il faut que je joue, et que j’aide l’équipe nationale […] Le fait que je sois en Ligue 2 n’est pas un problème pour la sélection. J’ai parlé à mon sélectionneur avant, et il m’a dit que le fait de jouer en seconde division ne l’empêcherait pas de m’appeler ».

L’Ukraine, toujours en guerre avec la Russie, doit pour l’instant évidemment délocaliser ses matches.

« Au jour d’aujourd’hui, les matches à domicile, on les fait en Pologne. Tout se passe dans le régime habituel, sauf qu’on se trouve dans un autre pays ».

Retranscription Girondins4Ever