Florent Toniutti : « Il y a d’autres équipes qui sont aujourd’hui devant Bordeaux et qui n’ont pas forcément un milieu beaucoup plus impressionnant »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Florent Toniutti, du site Coparena, s’est exprimé sur le milieu de terrain bordelais.

« On s’est quand même renforcé devant, on s’est renforcé derrière, le milieu il y a eu zéro recrue alors que l’an dernier le milieu de terrain était quand même un peu problématique sur pas mal de points et là on le voit en deuxième division. On peut gagner des matchs sans avoir un grand milieu de terrain en D2. Il y a d’autres équipes qui sont aujourd’hui devant Bordeaux et qui n’ont pas forcément un milieu beaucoup plus impressionnant mais en revanche ce milieu-là peut être problématique. On le voit, dès qu’il faut jouer sous pression c’est compliqué, le premier but que met Saint-Etienne avec Thomas Monconduit et Dylan Chambost qui combinent, je pense qu’on ne l’a pas vu une seule fois de la saison en combinaison de Danylo Ignatenko, Fransérgio et Tom Lacoux, et encore moins près des buts. Même à 50 mètres des butes on les voit rarement combiner entre eux à part échanger des passes hors du bloc adverse. Là-dessus c’est vrai qu’il y a une vraie marge de progression et le seul joueur qui était sorti du lot c’est Issouf Sissokho face à Quevilly, qui fait un match où il était largement au-dessus de tout ce qu’ont pu proposer les 3 autres jusque-là sur la phase avec ballon. Tom Lacoux fait son taf en équilibrant un petit peu le système, Danylo Ignatenko apporte quelque chose Fransérgio c’est plus compliqué sans ballon. Ce milieu-là c’est problématique, pas forcément pour faire des résultats parce que ça va se passer dans les deux surfaces en Ligue 2, mais pour maîtriser les matchs et contrôler les temps faibles et vraiment dominer les adversaires, là le milieu est plus important. Aujourd’hui on voit difficilement une marge de progression pour ces trois-là. »

Retranscription Girondins4Ever