Saïd Ennjimi : « Je suis plutôt d’avis à remettre un maximum de jeunes, de gamins complètement insouciants, qui ont envie de bien faire »

Sur France Bleu Gironde et 100% GirondinsSaïd Ennjimi, Président de la Ligue de Football de Nouvelle Aquitaine, a répondu à la question de savoir s’il ferait tourner l’effectif des Girondins de Bordeaux pour ce match face à Dijon.

« J’ai vu de très belles choses depuis le début de saison, et j’aime bien cette insouciance, cette niaque, cette envie de bien faire, cette confiance aussi… Et ce n’est pas forcément évident quand on rentre dans le bain, après avoir attendu tant de semaines, de rentrer tout de suite et d’être tout de suite efficace et efficient. Je suis plutôt d’avis à remettre un maximum de jeunes, de gamins complètement insouciants, qui ont envie de bien faire. Ça a bien fonctionné, et avec un petit peu d’expérience autour évidemment. La Ligue 2 est un championnat aussi où il faut être très costaud physiquement, et avoir beaucoup d’envie et de confiance ».

D’autant que gagner face à Dijon ferait du bien, encore plus avant la trêve internationale.

« Perdre, ce n’est jamais bon… L’idéal serait de gagner tous les matches, mais c’est vrai que l’avant trêve est toujours un moment particulier. Prendre les trois points et ensuite pouvoir travailler tranquillement et sereinement pendant les quinze jours qui suivent, c’est évidemment beaucoup plus intéressant que de se retrouver avec une pression relative sur les épaules au sortir de la trêve… Donc oui, c’est un moment un peu particulier quand il y a des coupures. L’idéal est d’entrer dans cette coupure avec un classement à la hauteur et trois points de plus. Cela ferait du bien d’autant que les premiers risquent de ne pas forcément l’emporter. Donc oui, l’emporter avant la trêve, ce serait beaucoup mieux ».

Retranscription Girondins4Ever