Patrice Ferri : « Il y a quelques joueurs qu’on aurait pu un peu plus voir pour justement stimuler les joueurs qui se croyaient titulaires l’année dernière »

Sur France Bleu Gironde et l’émission 100% GirondinsPatrice Ferri, commentateur pour beIN Sports, s’est exprimé sur la jeunesse des Girondins de Bordeaux qui a répondu présent en ce début de saison, ainsi que sur l’amalgame qu’il va falloir trouver avec les plus expérimentés.

« Cela peut être quelque chose de compliqué à trouver pour David Guion. Maintenant, il vaut mieux quand même, pour l’ensemble du club, essayer de trouver cet équilibre-là, parce que de toute manière ces joueurs sont arrivés, il va falloir les utiliser… Et puis, il faut aussi bien faire comprendre, et bien faire passer le message – et je fais confiance à David Guion pour ça, qui est un formateur dans l’âme – qu’on ne peut pas faire une saison qu’avec un seul prototype de joueurs. Regardez les deux dernières équipes qui sont montées comme ça, que ce soit Troyes ou Toulouse l’année dernière, c’était avec des effectifs quand même où il n’y avait pas que des gamins. On le dit, on le sait, il y a des équipes et des clubs prestigieux avec un passé dans cette Ligue 2, et forcément il y a des trous d’air. Les trous d’air, on ne peut pas les passer qu’avec des jeunes ou qu’avec des joueurs trop âgés, parce qu’il faut aussi avoir de la fraicheur. Tout l’équilibre est là. Troyes et Toulouse en sont vraiment le très bon exemple […] Cela passera par cette alchimie entre expérience et jeunesse, et surtout pas les opposer, c’est surtout ça ».

A tel point qu’on se demande pourquoi David Guion ne les a pas utilisés la saison dernière.

« Je suis même presque un peu étonné qu’il ne se soit pas servi de ces jeunes-là déjà la saison dernière pour aiguillonner ses titulaires et ses joueurs confirmés. Je trouve qu’il y a quelques joueurs qu’on aurait pu un peu plus voir pour justement stimuler les joueurs qui se croyaient titulaires. Ça aurait été une bonne façon de stimuler tout le monde ».

Retranscription Girondins4Ever