David Guion : « La cerise sur le gâteau, c’est qu’il n’est pas mal devant le but »

Sur beIN Sports, juste avant Bordeaux-Dijon, l’entraineur des Girondins, David Guion, avait parlé de Zuriko Davitashvili, et du but de la prochaine trêve internationale.

« C’est un joueur qui est avec nous depuis 20 jours. Il nous fait voir de bonnes choses dans son intégration, il est souriant, il va vers les autres : donc il fait tout pour bien s’adapter. Mais c’est un garçon qui avait déjà l’habitude de ce genre de circonstances, puisqu’il avait déjà changé trois fois de club. Il a l’habitude d’avoir quelques changements dans sa vie professionnelle. Et après, sur le terrain, c’est un garçon qui est intéressant. C’est un garçon qui est déroutant, il est capable de déséquilibrer l’adversaire. Il est aussi capable de mettre ses bonnes dernières passes. Et la cerise sur le gâteau, c’est qu’il n’est pas mal devant le but. Donc on a envie de le revoir en compétition […] Quand on est entraineur, on sait qu’on ne peut pas tenir un championnat de 38 journées qu’avec des gamins. Donc il nous fallait des renforts, ils sont arrivés. Evidemment, il va falloir du temps pour intégrer ces renforts, et la trêve arrive bien pour ça. Cela va nous permettre de travailler, même si Zuriko va partir en sélection. Mais on va pouvoir travailler avec Aliou (Badji), retravailler avec Vital (N’Simba), Yoann (Barbet). Ça va leur faire du bien, on va faire un match amical pour les intégrer définitivement et bien bosser, de façon à retrouve rune osmose et une cohérence dans notre collectif ».

Retranscription Girondins4Ever