Yon Ecenarro : « C’est un poison, un feu follet »

(Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur France Bleu Gironde et 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, s’est exprimé sur la première avec les Girondins de Bordeaux de Zuriko Davitashvili.

« Il a fait le job à la fin mais qu’est-ce qu’il a pu donner pendant tout le match. C’est impressionnant le nombre d’accélérations, c’est un poison, un feu follet. C’était un peu brouillon par moment, mais il a été d’une activité complètement folle tout au long du match. Justement, on aurait pu douter un peu de ses capacités physiques, en sachant tout de même qu’il avait déjà débuté son championnat en Géorgie. Mais là, ça montre qu’il était bien en jambes parce que pour mettre encore cette accélération et ce but à la 87ème, et du gauche alors qu’il est droitier… Une frappe aussi limpide, cela montre qu’il est en forme et qu’il va nous amener beaucoup cette saison ».

Si sinon, sur le premier quart de la saison bordelaise, y a t-il un nom qui ressort pour lui de l’effectif bordelais ?

« Junior Mwanga. C’est vraiment la révélation de ce premier quart de saison. Il est impressionnant vu son âge… Il n’avait fait que quelques matches l’année dernière, mais il dégage de la sérénité… Il a tout. C’est un mix de Jules Koundé, avec Kodjo Afanou sur certains aspects. Ça a l’air d’être un gamin très très bien câblé aussi. C’est fou d’être aussi serein, de sortir autant de masterclass sur plusieurs rencontres comme ça. C’était le vrai, le leader numéro 1 de cette défense. A son âge, c’est bluffant. C’est vraiment pour moi la révélation, si on ne doit en donner qu’un, de ce début de saison ».

Retranscription Girondins4Ever