Christophe Monzie : « Il a une allure de joueur à la Bernard Pardo, qui jouait sans protège tibia, parfois Luis Fernandez aussi »

Sur ARL, Christophe Monzie s’est exprimé sur celui qui a offert la victoire aux Girondins de Bordeaux face à Dijon, Zuriko Davitashvili.

« C’est un petit gabarit, mais l’on voit déjà les premiers automatismes avec ses coéquipiers. Et quel dribbleur… On a senti Josh Maja en confiance, qui avait envie de jouer avec Davitashvili. C’est finalement lui qui mit un coup de canon et offrit la victoire à son équipe, et il le méritait. C’est un joueur atypique, qui joue avec des protège-tibias très bas, les chaussettes sur les chevilles… Il a mérité de marquer parce qu’il avait raté de tellement peu les actions précédentes. Il a une allure de joueur à la Bernard Pardo, qui jouait sans protège tibia, parfois Luis Fernandez aussi. Il a un petit peu la dégaine de Luis Fernandez quand il court. Il n’a pas peur. Baptiste Reynet a été très bon en face pourtant, mais sur le match c’est évidemment mérité que Bordeaux l’emporte ».

Michel Le Blayo a également parlé de l’international géorgien.

« Il a profité des blessures d’Alberth Elis et de Logan Delaurier-Chaubet. Il y avait une place qui se libérait, donc pourquoi ne pas le lancer directement, effectivement, puisqu’à priori à l’entrainement il arrivait à faire des choses intéressantes […] Ce but, il se l’est gagné… Il est allé percuter sur une balle de récupération, un contre, il se retrouve en tête à tête avec un adversaire… Passement de jambes, il enchaine sur un crochet pied gauche, et sa frappe ne laisse aucune chance à Baptiste Reynet. C’est un superbe but qui a libéré les bordelais ».

Retranscription Girondins4Ever

Image

Image