Cyril (Débriefeur) : « C’est vrai que la sortie de Fransérgio par Issouf Sissokho c’est ce qui a permis de redynamiser un peu l’équipe et de remettre de l’allant »

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée a évoqué avec Cyril la victoire des Girondins de Bordeaux face au Dijon FCO (2-1). Il a notamment évoqué le trou d’air de 25 minutes des bordelais en début de seconde période, qui a permis à Dijon d’égaliser.

« Je ne trouve pas que le trou d’air ait duré 25 minutes parce que jusqu’à la blessure de Stian Gregersen je trouve qu’on avait la mainmise au milieu de terrain et Dijon n’avait toujours pas frappé au but. Ils ont commencé à être dangereux quand Stian Gregersen commençait à se plaindre, et c’est la 60ème. Après, pendant 15 minutes il y a eu de l’attentisme de la part de David Guion, il a voulu mesurer et bricoler au fur et à mesure. C’est vrai que la sortie de Fransérgio par Issouf Sissokho c’est ce qui a permis de redynamiser un peu l’équipe et de remettre de l’allant au milieu de terrain. Je trouve que l’équipe était bien en début de seconde mi-temps, c’est juste qu’Omar Daf a modifié son milieu de terrain et il est passé en 4-4-2 au lieu d’un 4-2-3-1. Cela nous a mis un peu plus en danger car Mickaël Le Bihan était plus haut, du coup on n’avait pas nos sorties de balle comme en première mi-temps. On n’a pas pu organiser le jeu comme on l’avait fait en première mi-temps, c’était juste tactique. Le fait que Stian Gregersen se blesse, c’est ce qui a désorganisé notre équipe et cela a duré un quart d’heure. »

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’après-match : Forever (foreverlaradio.fr)