Une volonté commune de se séparer entre Mehdi Zerkane et l’OFI Crète ?

Hier, nous vous rapportions que l’aventure entre Mehdi Zerkane et l’OFI Crète allait probablement rapidement prendre fin. Arrivé après la fin du mercato estival en France, le 5 septembre, l’international algérien s’était engagé en prêt, avec option d’achat. Le milieu de terrain, qui n’aurait pas eu sa chance aux Girondins, a alors choisi le championnat grec pour se relancer. « Il y a une grande ferveur ici, donc j’ai hâte de commencer. Le club et les supporters m’ont montré leur intérêt donc ça m’a fait plaisir. J’ai des amis qui jouent dans le championnat grec, et qui ne m’ont dit que du bien de ce championnat. C’était un moyen de me relancer et de venir ici prouver des choses ».

Pour cela, et selon la presse grecque, l’OFI aurait pris une grande partie de son salaire, estimé à 300000€ annuels. Sous contrat jusqu’en juin 2024, Mehdi Zerkane aurait également pu rester dans ce club au terme de son prêt, puisqu’une option d’achat existait. Ce ne sera pas le cas.

Selon la presse grecque toujours, le départ de Mehdi Zerkane n’est pas réellement surprenant. tant les derniers jours montraient ce qui allait se passer. En effet, après le match avec Panaitolikos, Nikos Nioplias avait déclaré que le joueur n’était pas encore prêt à jouer au niveau de la Super League.

« Mehdi Zerkane n’a jamais « collé » avec l’équipe et se prépare à partir sans avoir joué une seule minute. On vous rappelle qu’il était dans le groupe pour le match contre le PAOK, mais a été exclu le jour du match du groupe de 20 joueurs » (presse grecque)

C’est probablement cette décision qui a fait que le bordelais a souhaité partir, ressentant que le coach ne comptait pas réellement sur lui. La presse grecque le confirme à demi-mot en assurant que cette décision est commune. « Le club est en train de discuter avec Bordeaux pour mettre fin prématurément au prêt et pour que le footballeur quitte Héraklion. Il s’agit d’une décision conjointe des deux parties ». L’OFI cherche désormais une solution du côté des joueurs libres de tout contrat, même si la priorité reste de trouver un accord avec Bordeaux.

Quel sera l’avenir de Mehdi Zerkane une fois qu’il sera de retour en Gironde ? Personne ne le sait encore…

(Photo by Vincent Poyer/Icon Sport)