[Amical] Résumé de Bordeaux – Clermont : Bordeaux s’incline en toute fin de match avec une équipe très rajeunie

Notre équipe des Girondins de Bordeaux recevait sur la pelouse de Beaublanc à Limoges, l’équipe du Clermont Foot Auvergne 63 ce Jeudi, pour disputer un match amical pendant cette trêve internationale.

Pour l’occasion, David Guion, mettait en place une compo totalement inédite avec les apparitions de Yaël Mouanga, jeune défenseur central mais aussi de Rafal Straczek dans les buts ou encore la titularisation d’Emeric Depussay.

Outre les joueurs partis dans leurs sélections, plusieurs joueurs manquent à l’appel comme Gaëtan Poussin, Malcom Bokélé, Clément Michelin, Jacques Ekomié et Tom Lacoux. Pour le latéral droit arrivé de l’AEK Athènes, il souffre d’une légère entorse du genou gauche.

En revanche ce sera l’occasion de découvrir d’autres jeunes comme Hugo Lamouliatte, jeune latéral droit international en équipe de jeunes de la France, ou encore Emmanuel Biumla, défenseur central capable de jouer à la récupération. On avait déjà vu Yaël Mouanga en Coupe de France à Brest et Emilien Makagni lors de la préparation estivale, tout comme le gardien Grégoire Swiderski.

 

Le onze des Girondins :

 

Source Twitter @girondins

Straczek

Mouanga, Barbet (c), Mouanga

Depussay, Sissokho, Fransérgio, N’Simba

Delaurier-Chaubet

Badji, Maja

 

Bordeaux domine le début de match

En ce début de match, on semble se diriger vers un 3-5-2 avec Emeric Depussay et Vital N’Simba en pistons puis Logan Delaurier-Chaubet en meneur de jeu. Les Girondins vont se procurer une belle occasion par l’intermédiaire de Logan Delaurier-Chaubet, suite à une belle passe d’Issouf Sissokho mais c’est repoussé par le gardien clermontois (0-0). Bordeaux domine clairement ce début de match et Aliou Badji n’est pas loin de marquer mais en effaçant le gardien il se retrouve trop excentré pour frapper et sert Logan Delaurier-Chaubet qui ne parvient pas à passer la défense revenue à temps. Deux minutes plus tard Fransérgio s’essaye avec une frappe mais c’est capté (0-0 10ème). A noter que le jeune Yaël Mouanga est impressionnant physiquement à seulement 17 ans et il s’impose sur chaque duel en les remportant !

Source Twitter @girondins

Bordeaux domine mais se fait prendre

Nouvelle occasion pour les Girondins, sur une belle ouverture, Aliou Badji place sa tête mais ce n’est pas cadré. Une minute plus tard, sur un coup-franc frappé par Vital N’Simba, la tête de Junior Mwanga frôle le montant clermontois (0-0 20ème). C’est contre le cours du jeu que Clermont va ouvrir le score suite à un mouvement côté gauche. La défense est prise à revers et sur le centre, Yohann Magnin est tout seul au point de penalty pour ajuster sa frappe et tromper Rafal Straczek (0-1 21ème).

Les Girondins repartent tout de même vers l’avant et Josh Maja est proche de conclure mais sa reprise passe juste devant le but (0-1 27ème). Issouf Sissokho, très actif sur ce match, s’essaye de loin mais sa frappe est trop écrasée et peu précise (31ème 0-1). Clermont sort très peu si ce n’est sur une ouverture pour Kommen Andric mais Rafal Straczek avait bien suivi et s’impose devant l’attaquant serbe. La seconde sera néanmoins la bonne… Sur une relance clermontoise, Fransérgio se fait devancer et déposer par le milieu qui lance parfaitement Kommen Andric dans la profondeur. Il se joue de Rafal Straczek et porte le score à 0-2… Cela ne reflète pas du tout le match mais la réalisme est du côté de Clermont.

Les bordelais vont réagir par Josh Maja qui va réduire le score suite à un corner (45ème 1-2). Junior Mwanga exécute un ciseaux qui tape la barre mais le nigérian a suivi. A la mi-temps Bordeaux est mené mais rien n’est joué.

En seconde période, le système a changé, on est repassé à un 4-3-3 et côté joueurs, Emilien Makagni, Hugo Lamouliatte et Dilane Bakwa ont remplacé Fransérgio, Yaël Mouanga et Josh Maja.

Le onze de cette seconde période :

Straczek

Lamouliatte, Mouanga, Barbet (c), N’Simba

Makagni, Depussay, Sissokho

Bakwa, Badji, Delaurier-Chaubet

 

Dans le jeu, cela semble aller d’un côté et de l’autre, les clermontois se projetant plus souvent vers l’avant. Dilane Bakwa commence lui son travail de percussion et les défenseurs adverses reculent. Yoann Barbet, qui a eu un peu de mal en première période, se montre un peu plus et sur un débordement il se fait projeter au sol. Sur le coup-franc tiré par Vital N’Simba, la défense se dégage (54ème 1-2). Cinq minutes plus tard, Vital N’Simba récupère un ballon et sert Dilane Bakwa qui va tromper le gardien adverse (2-2 59ème). Cette égalisation est logique et méritée. Clermont va essayer de repasser devant une minute plus tard mais Rafal Straczek s’interpose bien.

Bordeaux va continuer de faire tourner. A la 62ème, Yoann Barbet, Logan Delaurier-Chaubet et Vital N’Simba laissent leurs places à Emmanuel Biumla, Marvin De Lima et Lucas Rocrou (2-2). Cette équipe qui est très jeune, continue de dominer Clermont et on voit des choses intéressantes. A noter qu’Issouf Sissokho a récupéré le brassard de capitaine. A la 70ème, Grégoire Swiderski remplace Rafal Straczek, tout le monde participe.

Swiderski

Lamouliatte, Mouanga, Biumla, De Lima

Makagni, Sissokho (c), Depussay

Badji, Rocrou, Bakwa

Bordeaux a de la réserve, c’est le moins que l’on puisse dire avec cette équipe qui va finir la rencontre. Dans le jeu, Dilane Bakwa continue de tenter et sa frappe est repoussée par le gardien (2-2 73ème). Cinq minutes plus tard, Hugo Lamouliatte récupère un ballon mais marche involontairement sur le pied d’Arial Mendy qui tombe au sol. L’arbitre donne un coup-franc généreux et sur la frappe Grégoire Swiderski repousse bien puis capte ensuite une seconde frappe. Très belle double intervention du jeune gardien (80ème 2-2). Le jeu retombe un peu en cette fin de match mais nos jeunes osent quand même, à l’image de cette remontée de balle d’Emilien Makagni qui lance Lucas Rocrou mais sa frappe est contrée (84ème 2-2). Marvin De Lima tente aussi beaucoup, dans cette position de latéral gauche et son touché de balle est très intéressant. Il obtiendra un coup-franc à la 89ème mais la tête de Junior Mwanga passera au-dessus.

Bordeaux se fera encore saisir sur une balle en profondeur, et Kommen Andric profite d’une mésentente dans la défense pour tromper Grégoire Swiderski (2-3 90ème). Au ralenti, on voit tout de même que l’attaquant serbe accroche le bras de Junior Mwanga et semble donc le freiner… Clermont aura été très peu dangereux mais réaliste face à la jeune garde bordelaise.

Malgré cette défaite, on a vu de belles choses, et de jeunes joueurs qui ont envie. Le système en 3-5-2 n’est pas encore au point, le 4-3-3 a mieux fonctionné.