Christophe Monzie : « Ils ont fait le plus difficile en passant l’adversaire, en l’effaçant, en l’enrhumant… Donc derrière, il n’y a plus qu’à regarder ce que l’on fait »

(Photo by Vincent Poyer/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur ARL, Christophe Monzie a donné son avis sur la prestation face à Dijon de l’ailier des Girondins de Bordeaux, Dilane Bakwa.

« Dilane Bakwa a été intenable, mais il continue de mal finir ses actions quand c’est lui qui frappe au but, ou alors de ne pas être assez juste dans ses transmissions de balle lorsqu’il est passeur. C’est là-dessus qu’il faut qu’il progresse Dilane parce que pour le reste, question vitesse, ou question balle au pied, il a constamment enrhumé son adversaire. J’avais dit qu’à Saint-Etienne on avait gagné peu de duels. Contre Dijon, on est passés balle au pied. On a gagné aussi les ballons de la tête, et c’est pour ça qu’on a été dangereux car derrière, celui qui élimine son adversaire direct, il se retrouve dans une position idéale pour pouvoir centrer en retrait. Comme il est en position idéale Dilane, je pense qu’il devrait être en mesure d’être plus précis dans la frappe, tout comme Zuriko Davitashvili. Ils ont fait le plus difficile en passant l’adversaire, en l’effaçant, en l’enrhumant… Donc derrière, il n’y a plus qu’à regarder ce que l’on fait, mettre le ballon au bon endroit, au bon moment, dans le timing. Il ne sait pas encore toujours le faire Dilane, mais ça va venir. Il est jeune, c’est déjà une révélation, et il est déjà largement au niveau et bien au-delà de ce qu’on attendait pour un joueur de son calibre ».

Retranscription Girondins4Ever