Thomas Jacquemier : « Cette saison, on va créer un bâtiment pour les pros, et un centre de formation. Les féminines sont définitivement dans l’ADN du club »

Photo Régis HAZENFUS – Photographe

Sur ARL, le directeur Général des Girondins de Bordeaux, Thomas Jacquemier, a exposé l’objectif du club pour la section féminine cette saison, à savoir la construction d’un bâtiment professionnel, et aussi un centre de formation.

« Elle est définitivement ancrée dans l’ADN du club. En fait, elle a eu un développement assez incroyable. C’est sûr qu’avec sa création en 2015, grâce à la fusion avec Blanquefort, sous l’impulsion bienveillante de Liliane Delluc et Françoise Brunet, depuis, elle a un parcours incroyable. Elle a progressé, en un an elle s’est retrouvée en première division en 2016-2017. Au-delà de ça, il y a des choix stratégiques qu’on a fait cette saison. Ce qu’il y a de sûr, c’est qu’on veut définitivement le marquer, cet ADN du football féminin, notamment en construisant cette année un bâtiment pour les pros comme on l’a fait chez les hommes, pour qu’on incarne un peu cette section féminine y compris au Haillan. Et le deuxième sujet qui nous tient beaucoup à cœur, c’est de créer un centre de formation qui aujourd’hui est le chainon manquant pour bien structurer le parcours de la joueuse chez nous. Il y a un certain nombre de choix importants qui sont faits sur cette section. Malgré la relégation, elles sont définitivement dans l’ADN du club ».

Il y a tout un travail de structuration à effectuer.

« La situation nous a évidemment poussés à prendre quelques décisions, mais qui sont déjà des éléments qu’on avait en tête. Cette saison est marquée par un changement stratégique, assumé. Historiquement, la section féminine c’était beaucoup l’équipe professionnelle qui était un peu la vitrine, ce qui ne colle pas avec notre stratégie de ré-ancrage. On sait qu’il y a un vrai vivier de talents dans la région de l’Aquitaine pour les filles, et ça n’a pas beaucoup de sens de continuer à faire ce qu’on a fait, c’est-à-dire avoir une équipe incroyable faite d’internationales expérimentées, certes… Alors, c’est un peu dicté par la prudence de nos moyens puisqu’on a été relégués, oui, mais ce qu’on veut surtout aujourd’hui c’est aller au bout d’un projet club. C’est vraiment toute la cohérence qui va de la formation jusqu’à l’équipe pro, et ça n’aurait pas de sens de ne pas avoir plus de girondines au sein de l’équipe féminine ».

Retranscription Girondins4Ever