Thomas Jacquemier : « On décide tout à trois avec Admar Lopes et James Stevens »

Sur ARL, le directeur Général des Girondins de Bordeaux, Thomas Jacquemier, a confirmé que le directeur sportif de la section féminine, Francisco Fardilha, ne sera pas remplacé. En revanche, il existe désormais un autre mode de fonctionnement au niveau décisionnel.

« On avait un directeur sportif, qui est parti cet été. On a pesé longtemps les choses, et on a décidé de ne pas le remplacer, et de fonctionner à trois. Pour vraiment prendre toutes les bonnes décisions sur cette section, qu’elles soient sportives, administratives, financières, relationnelles… En fait, on décide tout à trois avec Admar Lopes et James Stevens, sous évidemment la direction de Gérard Lopez. Mais toutes les grandes décisions opérationnelles de la section féminine aujourd’hui, c’est la décision collégiale de nous trois. C’est le meilleur moyen pour nous de ne pas se tromper, de faire les bons choix, et de construire de façon très collective un projet qui ne se limite pas juste à la fin de notre classement à la fin de la saison, mais bien de construire pour les jeunes filles exactement ce qu’il y a chez les garçons, c’est-à-dire une continuité professionnelle. Soit elles vont jusqu’au bout et elles sont dans notre équipe pro et tant mieux, soit elles auront un beau métier parce qu’on les aura formées pour qu’elles puissent avoir un débouché professionnel satisfaisant […] Aujourd’hui, quand vous avez une équipe professionnelle féminine, vous avez les mêmes besoins que les garçons. La seule différence ce sont l’ampleur des montants, des budgets, et du public. Il faut être conscients qu’il n’y a pas un employé dans le club qui n’est pas concerné par la section féminine. Aujourd’hui, la gestion d’une équipe féminine, c’est 100% la même chose qu’une équipe masculine ».

Retranscription Girondins4Ever

Rrecord