Pierre Bouby : « Il y en a plein qui sont anti Gérard Lopez, mais il faut reconnaitre le boulot qu’il a fait »

Sur ARL, le consultant et commentateur de La Chaine L’Equipe, Pierre Bouby, a répondu à la question de savoir si de voir les Girondins de Bordeaux en haut du classement de Ligue 2 était une surprise.

« C’est un petit peu une surprise quand même, vu ce qui se passait en interne… Les dirigeants ont serré les fesses pendant un moment. Il y en a plein qui sont anti Gérard Lopez, mais il faut reconnaitre le boulot qu’il a fait. Honnêtement, ça me scotche un peu de voir d’où il a pris le club, ce qui s’est passé à l’intersaison, et ce qu’il arrive à faire… Après, il y a un coup de chapeau à donner aux petits Delaurier-Chaubet, Ekomié, Mwanga, Bakwa… Ils ont complètement assumé leur rôle et je pense que ça a dû remettre en question le recrutement. Ils étaient partis dans un délire de se dire qu’ils allaient prendre beaucoup de cadres, et finalement chaque week-end ça tenait avec les jeunes… Forcément, les gamins vont avoir des petits coups de mou dans la saison, et c’est à ce moment-là que ça peut être compliqué. Mais je me rappelle d’un match où ils étaient dans le dur, contre Guingamp… Ils prenaient un point sur six, et leur réaction a été radicale, avec 4-0 contre Quevilly, et ils sont repartis dans un cycle positif. Je trouve que c’est bluffant de la part des gamins qui ont assumé leur rôle. Mais ils sont bien entourés aussi. Que ce soit Fransérgio, Ignatenko, ou Onana au début de saison… Alors, il y en a plein qui disaient qu’il était nonchalant, mais j’ai trouvé qu’ils étaient vachement dans le projet et qu’ils ont été professionnels. Ça ne devait pas être simple, et j’ai trouvé qu’ils avaient vachement assumé leurs responsabilités. C’est super intéressant, et tu te rends compte que les gamins sur le banc rentrent, comprennent le projet… D’avoir fait un loft – même si je ne suis pas très fan de ça – je trouve que c’était une bonne solution à ce moment-là. Il y a eu des arguments de trouvés, et je trouve que le dossier a été plutôt bien géré. Il faut aussi mettre à l’honneur Barbet et N’Simba qui ont su rester professionnels pendant toute cette période, parce que ce ne devait pas être facilement mentalement pour eux… J’avais l’impression qu’il y avait un nouveau cycle, un nouvel élan positif avec ces jeunes, avec de la détermination et de la personnalité. Le petit Bakwa, il m’impressionne. Il faut l’assumer ce rôle, que tu es titulaire, que tu joues tous les matches, et qu’on attend de toi que tu sois décisif. Ce n’est pas facile, mais je trouve que ça a été plutôt bien géré, je suis assez content ».

Retranscription Girondins4Ever