Frédéric Laharie : « Financièrement, c’est plus que positif, c’est presque miraculeux »

Sur TV7, le journaliste Sud Ouest Frédéric Laharie, s’est exprimé sur la situation financière des Girondins de Bordeaux, qui est désormais nettement meilleure qu’il y a encore quelques semaines.

« C’est plus que positif, c’est presque miraculeux, parce que si on revient au début du mois de juillet, le club était plus qu’en danger de cessation, voire de mort au niveau professionnel. Il y a eu, un peu à marche forcée et sous la contrainte, une renégociation de la dette qui a été importante, et qui a permis au club d’avancer sur des bases financières plus saines, avec moins de dettes, d’endettement. Mais cela reste fragile ».

Pour que le club soit de nouveau au top, il faudra cependant remonter en Ligue 1. Et pour que cet objectif soit réussi, il faudra de la constance.

« Il leur faudra de la constance. Un championnat, par définition, c’est long, c’est celui qui reste le plus constant, qui a le moins de trous d’air, qui réussit à la fin. Ce qui fait la carrière d’un joueur, c’est justement la constance. Ce n’est pas un mois, pas deux mois, mais trois mois, six mois… C’est aux joueurs d’expérience qui arrivent de faire comprendre à ces jeunes qu’une carrière ce n’est pas trois matches ou deux mois, c’est plusieurs années, et dans un premier temps plusieurs mois ».

Retranscription Girondins4Ever