Jean-Luc Dogon : « L’idéal c’est que les deux clubs remontent en Ligue 1 »

Sur ARL, l’ancien joueur et entraineur au centre de formation des Girondins de Bordeaux, Jean-Luc Dogon, s’est remémoré les différences qu’il y avait entre un club comme Laval et le FCGB, qu’il connut en tant que joueur.

« Il y avait beaucoup d’internationaux qui avaient de l’expérience, Bordeaux était une équipe plus âgée, déjà. Et surtout, on jouait pour gagner, même si c’est un peu bête à dire. On jouait pour faire l’Europe. La première année aux Girondins, on joue même pour le titre, et on finit deuxième. Ça changeait un peu de Laval où on savait que c’était difficile, et le principal était vraiment de se maintenir. Donc entre jouer le maintien et jouer pour l’Europe, pour la gagner, c’est différent. Ça se sentait aux entrainements, ça se sentait aussi avec les anciens parce qu’il y avait des anciens qui venaient s’entrainer avec nous, que ce soit René Girard, Alain Giresse, Gernot Rohr… Ils faisaient même des entrainements avec nous et avaient un esprit de compétiteur, c’était impressionnant. C’est là où j’ai appris à devenir à vrai compétiteur. Oui, il fallait être au niveau. J’arrivais d’une saison un peu difficile au Matra, et même les Girondins sortaient d’une saison compliquée. Il y a eu beaucoup de joueurs nouveaux, il fallait trouver sa place. La concurrence s’est mise en place, c’était encore plus marqué, mais c’est ce qui fait progresser aussi ».

Lui qui s’occupe actuellement des U19 de l’AS Saint-Etienne ne souhaite que du bien aux trois clubs.

« J’ai retrouvé ces valeurs de Bordeaux et du Stade Lavallois à l’ASSE. Même si je n’ai pas joué à Saint-Etienne, c’est deux clubs avec Bordeaux qui sont très importants pour moi. J’espère que Saint-Etienne gagnera parce que je suis au club actuellement (rires), mais l’idéal c’est que les deux clubs remontent en Ligue 1. Et que Laval se maintienne… ».

Retranscription Girondins4Ever