Grégory Sertic : « Je suis proche de la famille Galtier, et je le connais très bien. S’il avait eu des problèmes précédemment dans les autres clubs avec la période du Ramadan, on l’aurait su… »

L’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Grégory Sertic, est revenu sur les propos de Julien Fournier sur Christophe Galtier, expliquant comment le coach parisien gérait ses joueurs lors du ramadan.

« Christophe Galtier est arrivé à Nice pour être au centre du projet, et Julien Fournier était là aussi en tant que directeur du football. Le mercato n’a pas plu à Christophe Galtier, car on lui avait vendu un projet, et il l’a fait savoir à Julien Fournier. Julien Fournier s’est aussi un peu immiscé aux entrainements, il regardait les joueurs, et ne comprenait pas toujours le système mis en place par Christophe Galtier… Ça a commencé à se chauffer un peu dans le vestiaire du coach. Mais j’ai du mal à comprendre pourquoi Monsieur Fournier parle de ça, et du Ramadan… Je suis proche de la famille Galtier, et je le connais très bien. S’il avait eu des problèmes précédemment dans les autres clubs avec la période du Ramadan, on l’aurait su… On sait comment il gère, et comment tous les coaches gèrent. Quand j’étais en activité, les coaches parlaient beaucoup aux musulmans pendant cette période. Ils gèrent le joueur surtout, pour ne pas qu’il y ait des blessures, que le joueur soit fatigué… Les coaches, dans ces moments-là, s’adaptent aux joueurs, et les horaires d’entrainement sont décalés, vis-à-vis de la chaleur notamment. Les coaches parlent énormément, et c’est super important qu’il y ait de la communication. Je connais très bien le fils de Christophe Galtier, je sais comment ils font, et ça me surprend vraiment ces propos de Julien Fournier. La question du timing est étrange aussi, pourquoi ne pas l’avoir dit au moment de son départ, pourquoi maintenant… C’est incompréhensible, et quand vous commencez à dire quelque chose, allez jusqu’au bout… »

Canal+

Retranscription Girondins4Ever