David Guion : « On a fait un bilan avec les joueurs de façon à ce qu’ils savent ce qu’on a fait depuis 9 matchs et surtout les axes de progression sur ce qui va arriver »

David Guion, en conférence de presse de l’avant-match au Stade Lavallois, s’est exprimé sur cette trêve internationale. L’occasion de travailler avec le groupe.

« L’idée de cette coupure internationale c’était de garder du rythme pour certains. On a très bien travaillé, on a continué à bosser derrière Dijon, je n’ai pas laissé de repos. On a bien bossé sur ce début de semaine et on a fini la fin de semaine avec ce match amical contre Clermont. On a tenté des choses, on a expérimenté certaines choses à travers ce match-là. Il y a eu des choses intéressantes, des choses à retenir, d’autres un petit peu moins intéressantes. On a fait monter des garçons de centre de formation, on a revu encore une dizaine de garçons du centre de formation. On a fait une séance avec les jeunes du centre de formation aussi l’après-midi pour voir et regarder ce qu’il y a aussi qui commence à émerger et à arriver. Puis derrière ça on a aussi fait jouer quelques garçons qu’on n’avait pas encore vu, notamment les plus jeunes que nos jeunes (rires). Ensuite je leur ai laissé le week-end et après on a recommencé par une petite activité de cohésion qui était vraiment sympa. On a bien bossé durant cette semaine également. On a fait un bilan une fois qu’on a récupéré nos internationaux. On a fait un bilan avec les joueurs de façon à ce qu’ils savent ce qu’on a fait depuis 9 matchs et surtout les axes de progression sur ce qui va arriver. On a récupéré nos internationaux, on a récupéré Stian Gregersen, Zuriko Davitashvili dans de très, très bonnes conditions avec le sourire. Danylo Ignatenko également, mais très, très fatigué parce qu’il a été très sollicité durant la trêve internationale. Il a été vraiment très fatigué. Puis les deux gamins qui ont joué aussi avec l’Equipe de France (Pirringuel et Louis-Jean). Hier j’avais tout le monde à disposition pour préparer notre déplacement à Laval. On a beaucoup travaillé, on a rééquilibré les choses, on a travaillé à travers notre match et puis cette semaine on a mis les internationaux dans le travail avec nous, dans le chantier notamment sur cette fin de semaine Je pense que durant cette trêve internationale, il me semble qu’on a bien géré cette coupure de façon à ce qu’on continue notre dynamique et surtout qu’on continue à progresser. C’est surtout ça qui m’importe. »

Retranscription Girondins4Ever