Yannick Chandioux : « Bordeaux peut prendre des points contre quasiment toutes les équipes »

Yannick Chandioux, l’entraineur de Montpellier, est revenu sur match nul de son équipe face à celle des Girondins de Bordeaux (0-0).

« Je suis en colère parce qu’on a déjoué par moment. Alors oui, effectivement, on a certainement eu plus d’occasions. Encore que, des occasions nettes, je ne sais pas si on en a eu plus que Bordeaux. Sur les statistiques, à chaud, là, on en est à vingt centres… Quand on est à vingt centres, on ne peut être que déçu parce qu’on a rarement repris le ballon dans les six mètres, et on a finalement rarement été dangereux sur ces situations-là. Ok on a poussé par moment, et on n’a pas lâché. On était aussi face à une équipe bordelaise qui a des arguments offensifs, je l’avais dit en conférence de presse d’avant match. Oui, je suis en colère parce que c’est un peu ce que je craignais : je pense qu’on a un peu déjoué, tout simplement. Même si encore une fois, on n’a pas lâché non plus, attention… ça ne reste qu’un match, la saison est longue. On va digérer et vite se remettre au travail […] Je pense que Bordeaux peut prendre des points contre quasiment toutes les équipes. Elles nous ont pris peut-être deux points, mais si on regarde les cinq dernières minutes, on peut le gagner, ou le perdre sur une contre-attaque. On peut alors aussi se dire qu’on en a gagné un, pourquoi pas… l’année dernière, sur le match à Montpellier contre Bordeaux, on perd… On peut donc se dire que c’est un point de plus que l’année dernière sur le schéma. Je crois aussi qu’on a raté notre saison l’année dernière sur les confrontations directes. Là, on ne perd pas, et il va falloir gagner des points contre les autres prétendants. Il ne faut pas tout jeter, il faut rester lucide, et vite relever la tête. Ce n’est qu’un match de foot, et il y en a plein d’autres à venir ».