La sécurité, ou l’innovation ? David Guion va devoir choisir face à Laval

Même s’il ne s’est pas trop plaint, et qu’il s’est adapté à ses joueurs et aux moyens à sa disposition, David Guion a eu – après un gros travail cet été – aussi la chance que les joueurs des Girondins de Bordeaux ne se blessent pas, ne soient pas trop suspendus, et que les jeunes surperforment aussi longtemps. A tel point, comme nous le savons tous, que Bordeaux n’a pas recruté autant que prévu, même si la place aux jeunes était aussi une des lignes directrices de cette pré-saison. Désormais, tout ceci est derrière nous, et Bordeaux va se présenter au Stade Lavallois avec une équipe au complet, David Guion ayant le choix du riche. Alors, sur qui va-t-il miser ? Et dans quel système ? Deux possibilités se présentent à lui, même si deux joueurs bordelais – titulaires indiscutables – seront absents pour cause de suspension : Dilane Bakwa et Tom Lacoux.

Screen Florian Sabathier

La tentation de la défense à 5 (ou à 3)

Avec l’absence de Tom Lacoux, pourquoi ne pas rajouter un défenseur ? Avec trois défenseurs centraux de qualité, pour se priver d’un bon joueur ? D’autant que les pistons sont vraisemblablement disponibles, et pourraient donc être mis dans les meilleures conditions. Seul petit hic, Danylo Ignatenko est revenu fatigué de sélection, et l’on ne connait pas la réelle forme d’Alberth Elis, bien qu’il se soit entrainé collectivement depuis le début de la semaine. En conférence de presse, David Guion a pondéré cette possibilité, bien que reconnaissant qu’elle était travaillée, pour débuter une rencontre, ou bien pour s’adapter en cours de match : « Je souhaitais le faire parce que je veux que ça rentre tout doucement dans la tête des joueurs, ça peut être quelque chose sur laquelle je peux m’appuyer durant le reste de la saison puisque maintenant j’ai mon effectif au complet. Cela peut arriver au cours d’un match, ça peut arriver avant un match selon ce qu’on va proposer aux joueurs. Actuellement je trouve que ça marche bien, on est la meilleure défense du championnat donc je trouve qu’on dégage quand même de la solidité. Attention aussi de ne pas tout bouleverser ce que l’on fait de bien aussi ». C’est pour cela que nous voyons plus cette possibilité un peu plus tard, quand elle sera un peu plus maitrisée, mais également dans un contexte plus favorable comme à domicile.

La compo : Poussin – Michelin, Gregersen, Barbet ©, Mwanga, Nsimba – Ignatenko, Fransergio, Sissokho – Elis, Maja.

La continuité, le 4-3-3

A l’extérieur, dans un contexte qui s’annonce « bouillant » à Laval, autant partir sur des certitudes. Oui, cela va obliger David Guion à choisir pour ses défenseurs centraux. Qui de Stian Gregersen, Yoann Barbet, ou Junior Mwanga va en faire les frais ? C’est un choix difficile mais, pour nous, si le 4-3-3 est maintenu, David Guion va opter pour l’expérience, d’autant que Junior Mwanga revient de blessure. Au milieu, et après avoir joué l’intégralité du match face à Clermont, la présence d’Issouf Sissokho ne fait aucun doute, encore plus avec l’absence de Tom Lacoux. Dilane Bakwa était absent, Alberth Elis devrait donc commencer sur l’aile (ou Logan Delaurier-Chaubet si l’international hondurien est trop court), avec Zuriko Davitashvili. Nous serions ainsi dans de la continuité, de l’expérience, et peu de prise de risques.

La compo : Poussin – Bokélé, Gregersen, Barbet ©, Nsimba – Ignatenko, Fransérgio, Sissokho, – Davitashvili, Elis, Maja.