[J10] Résumé de Laval – Bordeaux : Les Girondins s’imposent et sont en tête de la Ligue 2 !

Notre équipe des Girondins de Bordeaux se déplaçait sur sa pelouse du Stade Francis Le Basser, pour y défier l’équipe du Stade Lavallois ce Lundi, pour le compte de la dixième journée de Ligue 2 BKT.

Pour l’occasion, David Guion, mettait en place une nouvelle compo avec la titularisation d’Issouf Sissokho en l’absence de Tom Lacoux. Junior Mwanga et Alberth Elis sont sur le banc tandis qu’Aliou Badji prend place sur le front de l’attaque bordelaise.

 

Le onze de départ de chaque équipe :

Belle entâme de match

Au coup d’envoi, le Stade Francis Le Basser est complet, preuve que les Girondins de Bordeaux continuent d’attirer du monde. Les supporters bordelais sont également présent en grand nombre. Sur le terrain, la première occasion est Girondine, suite à un joli une-deux entre Josh Maja et Aliou Badji, l’attaquant nigérian voit sa frappe détournée en corner par le gardien. Sur celui-ci le ballon est joué au ras du sol par Danylo Ignatenko et Josh Maja vient ouvrir le score sur une très belle combinaison (0-1 5ème). Les Ultramarines allument des fumigènes pour célébrer l’ouverture du score !

Bordeaux peut doubler la mise mais Laval n’a pas dit son dernier mot

Laval ne s’avoue pas vaincu et pousse pour aller de l’avant mais la défense veille, notamment Gaëtan Poussin qui se saisit d’une frappe (0-1 12ème). Bordeaux en profite sur les récupérations de balles, Josh Maja sert très bien Issouf Sissokho mais le malien manque sa frappe (0-1 14ème). Les Girondins en veulent, même s’il y a moyen de marquer un second but car sur une contre-attaque Josh Maja, encore lui, pouvait servir Fransérgio mais il attend trop et le ballon est perdu (0-1 17ème). Juste derrière Laval se procure une occasion mais c’est encore capté par le portier bordelais.

On n’est pas loin du deuxième but des bordelais, sur une remontée de balle, Issouf Sissokho lance Zuriko Davitashvili mais sa frappe est déviée par un lavallois en corner. Ce dernier ne donnera rien puisque l’arbitre siffle une faute de Malcom Bokélé (0-1 25ème). Laval ne passera pas loin de l’égalisation sur une frappe de N’Chobi, déviée par Yoann Barbet. Le corner ne donnera rien non plus (27ème 0-1). N’Chobi toujours, tente mais Yoann Barbet stoppe bien la balle, même si le stade réclame une faute dans le dos de Danylo Ignatenko, non sifflée par l’arbitre (0-1 33ème). Il faut attendre la 39ème minute pour voir une mine de Fransérgio détournée en corner par le gardien !

A la mi-temps, les Girondins sont devant et proposent pas mal mais il va falloir se mettre à l’abri car les joueurs de Laval ont des attaques bien placées qui ne passent pas très loin.

Une reprise un peu brouillonne

En début de seconde période, David Guion procède à un changement. Clément Michelin remplace Malcom Bokélé, moins en vue sur ce match mais car il est tout simplement malade et ne se sentait sans doute pas au mieux . Il faudra attendre la 52ème pour voir un peu d’action et ce tacle un peu trop rude de…. Danylo Ignatenko ! Le milieu ukrainien prend un carton jaune (0-1 52ème). Il y a moins d’intensité même si Issouf Sissokho oblige le gardien lavallois à sortir une belle parade (55ème 0-1). Sur l’action d’après, les Girondins sont vraiment trop approximatifs et sur une mauvaise passe de Clément Michelin, Stian Gregersen est obligé de dégager en catastrophe mais Laval récupère et Maggiotti pousse le ballon au fond des filets (1-1 56ème). Tout est à refaire…

Les Girondins de Bordeaux payent leur manque de réalisme en première période, où le score aurait pu être plus élevé en notre faveur. David Guion n’attend pas trop et Alberth Elis remplace un Aliou Badji en manque d’inspiration sur ce match (1-1 63ème). De son côté, Laval fait également un changement avec l’entrée de Ferhaoui en place de Sanna. Bordeaux tente et Zuriko Davitashvili, après un long rush dans la surface et un contre favorable, fait une talonnade pour Alberth Elis qui fustige Sauvage (1-2 69ème). L’ailier géorgien est récompensé de son effort grâce à cette belle conclusion. Dans la foulée, Laval remplace N’Chobi par Durbant puis Seidou par Mouali.

Laval n’abdique pas et sur un centre-tir, Gaëtan Poussin claque le ballon en corner. Ce dernier sera repoussé par le portier bordelais. Les ‘Tangos’ font encore un changement avec l’entrée de Tavares en place de Baudry (76ème 1-2). Le Stade Lavallois va même parvenir à égaliser suite  un cafouillage mais l’arbitre assistant signale un hors-jeu. On s’en sort bien car Clémet Michelin couvrait bien… (1-2 81ème). Du côté de Bordeaux, David Guion joue la défensive puisque Emeric Depussay et Junior Mwanga remplacent Josh Maja et Zuriko Davitashvili.

Bordeaux aura une occasion d’enfoncer le clou mais Alberth Elis manque le cadre (1-2 86ème). Issouf Sissokho a lui des crampes, il faut dire que le milieu malien enchaîne et a couru partout. Il est remplacé par Logan Delaurier-Chaubet (88ème). Une étoile est sur Bordeaux ce soir car Clément Michelin accroche un joueur de Laval dans la surface mais l’arbitre ne siffle rien… Il y avait bien penalty (1-2 90ème).

Au final les Girondins de Bordeaux se sont fait peur mais ils s’imposent 2 buts à 1 et s’emparent de la tête du classement de la Ligue 2 !