David Guion : « Je ne suis jamais allé dans Bordeaux de février à août… Il y avait un grand sentiment personnel de tristesse »

Pour l’application 90 footballDavid Guion s’est remémoré l’après descente des Girondins de Bordeaux en Ligue 2.

« Il m’a fallu une grosse semaine pour digérer. Ce n’est pas compliqué, j’étais vraiment très triste de février jusqu’au mois d’août, on peut le dire… Je ne suis jamais allé dans Bordeaux de février à août. Je ne suis jamais sorti. J’étais soit au stade, soit chez moi. Je ne suis jamais allé manger en ville, et je commence à sortir à Bordeaux que depuis le mois d’août. Il y avait un grand sentiment personnel de tristesse. Et bien sûr, on a envie de rencontrer personne, de ne voir personne. On se replie sur soi-même dans un premier temps parce qu’on est en train de repenser à tous les aléas, et tout ce qui nous aurait permis à travers les matches d’aller chercher ce point qui nous a manqué. Il y a énormément de regrets. C’est énormément de tristesse, et c’est très, très difficile de s’en remettre. Je n’avais pas envie de rencontrer certainement le regard des uns et des autres. Et puis quand c’est comme ça, c’est aussi une question de caractère. Je n’avais pas envie d’échanger, de me justifier sur quoi que ce soit. C’était un repli sur soi-même, c’est évident…

Car oui, le coach bordelais a échoué dans sa mission.

« J’ai beaucoup travaillé, je me suis beaucoup investi. J’ai énormément donné aux joueurs. Je n’irai pas jusqu’à ce sentiment de honte, mais en effet, la mission était de maintenir les Girondins, donc… J’ai échoué sur cette mission-là. Mais comme je l’ai dit, c’était une mission très délicate ».

https://twitter.com/90footballFr/status/1576930413008031744