Olivier Frapolli : « Ce qui manque pour rivaliser avec ces équipes ? Là, il manque juste que l’arbitre prenne la bonne décision »

En zone mixte et via ARLOlivier Frapolli a constaté que si le Stade Lavallois jouait bien à domicile contre les « grandes équipes », et n’arrivait pas à l’emporter, comme contre les Girondins de Bordeaux lundi.

« On a joué Guingamp, Le Havre, Metz et Bordeaux à domicile… Ce sont de superbes affiches, dans un stade plein, et je remercie vraiment tous les supporters parce qu’il y avait une ambiance incroyable. Cette équipe et ses supporters méritaient au moins le point du match nul. C’est dommage […] Ce qui manque pour rivaliser avec ces équipes ? Là, ce soir, il manque juste que l’arbitre prenne la bonne décision. Sur ce match, c’est juste ce qu’il a manqué, que l’arbitre ne se trompe pas. Mais c’est vrai que comme je l’ai dit, sur ces grosses affiches, on a le défaut de nos qualités. C’est-à-dire qu’on est généreux, on est parfois même imprévisibles, et du coup on est aussi très exposés. On a bien vu que contre des équipes de ce niveau-à, il leur en faut très peu finalement… Quasiment sur chaque attaque, ce n’est pas loin de la cible. Il va falloir qu’on arrive à construire nos succès à domicile en étant un peu plus méthodiques. On doit garder l’enthousiasme, mais on doit toujours garder une certaine discipline. Surtout en première mi-temps, c’était trop, on se jetait dans la gueule du loup, à corps perdu, comme s’il restait dix minutes à jouer… ».

Retranscription Girondins4ever

Image

Image