David Guion : « L’environnement est beaucoup resté sur cette fin de rencontre, les faits de jeu. On a à mon sens un peu oublié les 85 minutes précédentes »

(Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Le coach des Girondins de Bordeaux, David Guion, est passé en conférence de presse ce matin avant la rencontre de la 11ème journée de samedi, face au FC Metz (15h). Il est longuement revenu tout d’abord sur la victoire à Laval.

« On a analysé le match, j’ai revu le match évidemment. Je trouve qu’en effet, tout de suite après le match, l’environnement était beaucoup resté sur cette fin de rencontre, les faits de jeu. On avait à mon sens un peu oublié les 85 minutes qui s’étaient passées avant. J’analyse tout, et au-delà de ces faits de jeu sur cette fin de match, il y avait ces 85 minutes, où je trouve qu’on a réussi à de nombreuses reprises à déstabiliser les mayennais. De nombreuses fois, on s’est retrouvé dans des situations d’égalité numérique, et ce sont ces situations-là qu’on a mal négociées, c’est surtout ça que j’ai remarqué. On marque assez rapidement, on voit qu’on continue de faire de bonnes entames, ce qui est une de nos caractéristiques, et puis derrière on a des situations vraiment pour faire le break, et éteindre l’adversaire. On ne le fait pas. On a un dernier quart d’heure de première mi-temps assez difficile, c’est à ce moment-là qu’on change d’organisation, les garçons reçoivent les informations et sont un petit peu encore hésitants. On démarre très bien sur la seconde mi-temps, on confisque le ballon, et c’est nous qui leur donnons espoir sur cet enchainement d’erreurs individuelles. Et après, le match est beaucoup plus difficile. Mais à nouveau, je trouve que mon équipe a fait preuve de beaucoup de caractère pour reprendre le ballon et l’avantage. Ça c’est très positif. On a eu quelques situations intéressantes. Puis à la fin, comme vous l’avez noté, ça a été beaucoup plus difficile, on a subi les cinq dernières minutes sur du jeu très direct, avec ces faits de jeu. Dans l’ensemble, quand il y a une victoire, il n’y a jamais un mauvais match. Je trouve que dans l’ensemble il y a eu des choses maitrisées, des choses sur lesquelles on avance bien. Il y a beaucoup encore de progrès. Il y a toujours des axes de travail, et il y en a évidemment. On a des axes de progression bien identifiés, sur lesquels ont se doit de s’améliorer. Mais j’étais vraiment content de revenir de ce déplacement avec trois points. Au classement, de par le prestige du club, on est attendu dans tous les stades, et ce n’est pas facile. Je pense que les garçons ont très bien répondu à cet engagement des lavallois ».

Retranscription Girondins4Ever