Ismaël Traoré : « Quand on joue les premiers, si on fait un résultat positif, cela donne de la confiance à tout le monde »

László Bölöni, le coach fu FC Metz, est passé en conférence de presse avant la rencontre face aux Girondins de Bordeaux samedi.

« Inquiet, ce n’est pas le bon mot, mais je suis préoccupé. Pas pour le déplacement, mais de finir avec cette période dans laquelle on a l’impression que pas mal de choses sont contre nous. C’est préoccupant, mais pas inquiétant. Tout ne peut pas changer d’un jour à l’autre, tous les problèmes qui ont été sur notre tête n’ont pas disparu. On attend encore un collectif pour être un peu plus forts, mais pour l’instant on traine cette lourdeur. La semaine a été bonne, avec une bonne participation. Mais il faut aller provoquer les choses, tout n’arrive pas du jour au lendemain ».

Image

Ismaël Traoré, le défenseur central, a lui aussi réagi.

« On est conscients qu’on n’a pas fait un gros match, mais on a pris les trois points, c’est l’essentiel. On travaille au quotidien pour s’améliorer. Cette semaine, on s’est remis au travail, et on essaye de trouver des solutions pour produire du jeu et être beaucoup plus efficaces. On est une équipe qui n’a pas beaucoup d’automatismes, on apprend tous à se connaitre. Avec le travail, ça viendra […] Si frapper un grand coup permettait à notre équipe de prendre conscience de ses capacités ? Bien sûr. Quand on joue les premiers, si on fait un résultat positif, cela donne de la confiance à tout le monde. Mais il faut qu’on se focalise sur nous, qu’on continue de travailler. On s’occupera ensuite des adversaires. Si on veut exister dans ce championnat, il ne faut pas qu’on calcule qui que ce soit. Il faut qu’on soit concentrés vraiment sur nous-mêmes ».

Image