Benoît Michelena : « Il faudra aborder cette rencontre avec beaucoup d’enthousiasme, chez nous, avec la totalité de l’effectif, et ce désir de l’emporter »

Sur ARLBenoît Michelena, Directeur du Pôle Espoirs au CREPS de Talence, a été invité à faire un bilan du début de saison des Girondins de Bordeaux, au bout de 10 journées de Ligue 2, tout en enchainant sur la rencontre face à Metz.

« On arrive avec une petite expérience maintenant d’une dizaine de matches, sur une rencontre importante, qui fait penser à ce qui se passait en Ligue 1. Aujourd’hui, il s’agit de bien négocier ce virage parce qu’on a Bastia derrière, et on sait que ce sera encore quelque chose qui aura un goût de l’ex Ligue 1. Il faudra aborder cette rencontre de samedi avec beaucoup d’enthousiasme, chez nous, avec la totalité de l’effectif, et ce désir de l’emporter, pour voyager plus sereinement ».

Puis il livra quelques mots sur le FC Metz et cette rencontre rocambolesque face à Guingamp il y a quelques semaines.

« Il y a cet épisode où il y a eu beaucoup de dramaturgie. On a vu des joueurs émotionnellement faibles, puisque les trois qui ont été exclus, lors de leur départ du terrain, étaient en larmes. Pour qu’un joueur professionnel sorte du terrain en larmes, il s’agit de penser qu’on ne domine pas l’évènement, soit il y a autre chose… Ils vivent peut-être mal l’enjeu. En tout cas, il doit y avoir beaucoup de pression dans cet effectif-là, sans compter l’adversaire de ce fameux match, puisque Guingamp est une équipe qui pose beaucoup de problèmes, avec une ligne offensive assez performante ».

Retranscription Girondins4Ever