Matthieu Udol : « Ce n’est pas tous les jours qu’un arbitre conçoit qu’il aurait mieux fait de ne pas l’accorder parce que c’était très léger »

A la fin de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le FC Metz, Matthieu Udol, défenseur et capitaine messin, s’est exprimé au micro de BeIn Sports France :

« C’est vrai qu’on a décidé de jouer un peu moins haut que d’habitude, moins presser cette équipe. On les a laisser faire le jeu en première mi-temps. L’entame a été compliquée pour nous, on a eu du mal à sortir le ballon, à faire notre jeu. Après sur la deuxième partie de première mi-temps c’était bien mais on concède ce penalty qui est très léger et qui a été confirmé par l’arbitre. C’est dommage de rentrer à 0-1 à la mi-temps. Puis après en seconde mi-temps on a essayé de pousser malheureusement on fait un peu trop d’erreurs dans la construction. On ne joue pas le jeu qu’on devrait jouer devant c’est dommage. On va retenir les bonnes choses mais il faudra quand même faire beaucoup plus que ça si on veut espérer remonter. Dans l’envie, dans notre jeu, jouer beaucoup plus simple, rester humble par rapport à notre position. Aujourd’hui on est loin de nos espérances. Il faut mettre le bleu de chauffe, la Ligue 2 c’est un championnat compliqué et si on veut remonter on doit faire des séries de victoires. On n’en a pas fait une seule depuis le début de saison d’où notre classement aujourd’hui. »

Puis il est revenu sur l’arbitrage lors de ce penalty. L’arbitre aurait aussi admis qu’il était léger.

« Au retour des vestiaires il a avoué. Je suis reconnaissant pour ça puisque ce n’est pas tous les jours qu’un arbitre conçoit qu’il aurait mieux fait de ne pas l’accorder parce que c’était très léger. Je pense que si la VAR avait été là, elle l’aurait déjugé. »

Retranscription Girondins4Ever