David Guion : « Il faut quand même souligner le geste d’Aliou. Ca veut dire beaucoup de choses »

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

David Guion est revenu de manière globale et complète sur la victoire des Girondins de Bordeaux à domicile face au FC Metz (2-0), pour le compte de la 11ème journée de Ligue 2.

« L’objectif, avant le match, et pour la première fois de la saison, c’était d’aligner trois victoires consécutives. C’était quand même un objectif élevé parce qu’on savait qu’on rencontrait un prétendant, une très belle équipe, avec de belles individualités devant. On savait la difficulté de la tâche. On est vraiment très heureux d’avoir rempli notre objectif. J’ai trouvé que sur cette première mi-temps, on savait que Metz était très bon sur les phases de transition, mais sur nos attaques placées j’ai trouvé qu’on avait fait des choses vraiment intéressantes. On a été patients, ce que j’avais demandé à mes joueurs, et on s’est retrouvés avec des situations de frappe, des situations dans la surface, Dilane a fait quelques différences dans la première demi-heure… Il n’y avait pas la réussite, mais des choses vraiment intéressantes, et c’est ce que je leur ai dit à la mi-temps : même si ça avait fait 0-0, j’aurais dit la même chose parce que j’étais satisfait. Je pensais que ça allait continuer sur cette seconde mi-temps. Malgré ce premier quart d’heure où on était sur le même tempo, j’ai trouvé que sur la dernière demi-heure… Vous savez, quand on est sur le terrain, les joueurs entre eux ressentent des choses qu’on ne ressent peut-être pas obligatoirement. Ils ont décidé de descendre d’un cran, de défendre un peu plus bas, de subir. Je pense qu’il y avait l’idée, à leurs yeux, de faire un clean-sheet et d’être solide défensivement. On l’a fait, mais c’était plus leur état d’esprit à ce moment-là, à l’heure de jeu, et c’était beaucoup trop tôt. Je trouve qu’ensuite on a subi deux-trois situations assez dangereuses des messins. On savait très bien que c’était une belle équipe, et je trouve qu’on a vu tout l’intérêt d’avoir un groupe fort et ce que pouvaient apporter des entrants. Sur ce second but, entre l’entrée de Tom, l’entrée des deux attaquants, et du petit Depussay, les garçons qui sont rentrés ont tout de suite amené leur part. Il faut quand même souligner le geste d’Aliou. Il vient d’arriver, il n’a pas marqué, il aurait pu marquer, et il offre ce but à Fran(sergio). Je trouve que ça veut dire beaucoup de choses ».

Retranscription Girondins4Ever