Kévin N’Doram : “J’ai pu discuter avec l’arbitre au début de la deuxième mi-temps, il avait revu les images. Je vous laisse deviner ce qu’il a pu dire…”

Pour Le Républicain Lorrain, le milieu de terrain du FC Metz, Kévin N’Doram, est revenu sur la défaite de son équipe sur le terrain des Girondins de Bordeaux (2-0).

« On a mis du temps à se mettre dans le match, à se mettre au niveau même si on a bien réagi en deuxième mi-temps. Déjà à 1-0 c’était compliqué… On a eu pas mal d’occasions, des occasions franches en fin de match mais on n’a pas su les mettre au fond. On a donc manqué de réalisme offensif et défensif.  »

Puis il est revenu sur le penalty sifflé sur Vital Nsimba, que l’entraineur adjoint Christophe Delmotte a qualifié d’injuste.

« Oui, totalement, c’est de l’injustice. J’ai pu discuter avec l’arbitre au début de la deuxième mi-temps, il avait revu les images. Je vous laisse deviner ce qu’il a pu dire… On n’aime pas trouver des excuses avec l’arbitrage mais là, si on rentre à 0-0 à la mi-temps, ce n’est pas du tout le même match derrière. Surtout qu’on était en train de monter en puissance, c’est un fait de jeu qui nous a pénalisés […] Clairement, je ne comprends pas pourquoi il n’y a pas VAR en Ligue 2. On en parlait avec mes coéquipiers après le match et on était tous d’accord. S’il y avait eu la VAR, il n’y aurait pas eu de penalty… ».

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport