Clément Carpentier : « On a souvent des joueurs qui sont de plus en plus des robots malheureusement sur le terrain et cette saison, c’est vrai qu’avec les Girondins »

Sur France Bleu Gironde, le journaliste Radio France, Clément Carpentier, s’est exprimé sur l’attaquant des Girondins de Bordeaux, Aliou Badji, et notamment sa belle passe décisive pour Fransérgio face à Metz.

« C’était évidemment mieux de faire la passe car c’était encore plus facile pour Fransérgio de marquer. Mais ce qu’il faut dire, c’est le début de l’action aussi. Il y a déjà le bel appel de balle en profondeur, et ensuite le beau geste technique qu’il réalise sur cette action, un grand pont face à Ismaël Traoré, qui est quand même l’ancien défenseur d’Angers pendant plusieurs années, un défenseur référencé. Un grand pont comme ça, cela n’arrive quand même pas tous les jours pour un attaquant de le réaliser, et derrière il va parfaitement fixer le gardien, et finalement la décaler à Fransérgio. C’est toute l’action en elle-même qui est quand même une action de classe, on peut le dire ».

Puis le journaliste vanta les émotions bordelaises depuis le début de saison, et notamment les larmes de Fransérgio.

« C’est surtout que ça devient de plus en plus rare dans le football d’avoir un peu d’émotion de la part d’un joueur sur le terrain. On a souvent des joueurs qui sont de plus en plus des robots malheureusement sur le terrain et cette saison, c’est vrai qu’avec les Girondins, on redécouvre ça au-delà de Fransérgio. Au début de la saison, on a aussi eu les sourires des jeunes, qui étaient aussi pétillants. On voyait de l’émotion. En plus, on sort d’une saison quand même extrêmement galère, avec des choses très compliquées. C’est vrai que cela fait très plaisir et cela met un peu d’humanité chez ces footballeurs, alors qu’on a l’impression parfois qu’ils sont de plus en plus loin du public. Là, finalement, non, il y en a qui ne sont pas si loin, et ils sont comme nous, ne sont des êtres humains aussi. C’est aussi ça qui était beau sur le moment ».

Retranscription Girondins4Ever