Yoann Barbet : « 2025, c’est encore loin, pour l’instant on va se fixer l’objectif de remonter en Ligue 1, et ensuite on verra où on en est »

Sur ARL, le capitaine et défenseur central des Girondins de Bordeaux, Yoann Barbet, a répondu à la question de savoir si l’équipe s’adaptait en fonction du système de l’adversaire, et si ce dernier évoluait à deux pointes en attaque.

« Ça ne change pas la préparation, mais ce sera juste quelques petits ajustements tactiques à avoir. On sait qu’on a eu du mal, nos deux seules défaites sont contre des défenses à trois. On a essayé de corriger ça contre Laval, ça a été chose faite. On a eu un peu de réussite en fin de match. La vidéo nous sert énormément là-dessus, pour vraiment analyser pourquoi on a été en difficulté face à une défense à trois, et ce que l’on peut faire de mieux avec et sans ballon. Ce sont jute deux-trois ajustements, et on va travailler à la vidéo sur Bastia, pour bien se préparer ».

Depuis le début de saison, y a t-il une équipe qui l’a impressionné ?

« Je n’ai pas joué beaucoup de matches au final, que quatre matches. Ça a été compliqué pour moi physiquement contre Saint-Etienne, et j’ai trouvé qu’ils avaient de très bonnes individualités, même si je pense qu’on avait de quoi faire bien mieux que cette défaite. Je ne vais pas dire que j’ai été déçu de Metz, mais je m’attendais à ce qu’ils viennent nous chercher beaucoup plus. J’ai été surpris de leur première mi-temps à nous laisser le ballon. C’est une chose qu’on aime avoir, donc j’étais un peu surpris de ce côté-là. On va voir sur les prochains matches, et surtout les autres équipes en haut du tableau comme Amiens, Sochaux, et Le Havre. Là, on va pouvoir se tester et voir où on en est réellement ».

Sous contrat jusqu’en 2025, Yoann Barbet fut invité à se projeter sur son avenir.

« Si après 2025 mon avenir sera toujours en Gironde ? Je l’espère bien (rires). Je suis revenu, j’ai eu la chance et l’opportunité de revenir au club. Je n’espère pas repartir l’année prochaine ou dans deux ans. Je suis sous contrat jusqu’en 2025, et j’espère qu’après 2025 on aura nos objectifs, et que je pourrai ensuite prolonger mon contrat. Mais c’est encore loin, pour l’instant on va se fixer l’objectif de remonter en Ligue 1, et ensuite on verra où on en est ».

Retranscription Girondins4Ever