Vital Nsimba : « C’est sûr que quand on est premiers, il y a plus de pression, mais c’est là qu’on verra si on a du caractère »

En conférence de presse, le latéral des Girondins de Bordeaux, Vital Nsimba, a confirmé que le groupe avait bien un objectif d’ici la trêve Coupe du Monde, qu’il se refuse de donner.

« On en a parlé avec le groupe, on a un objectif bien précis. Mais ça restera entre nous (sourire). Rester leader déjà oui, rester là-haut, mettre la pression sur les autres. On sait que si on gagne nos matches, les autres aussi sont obligés de faire un sans-faute. A nous de mettre la pression sur les autres équipes ».

Plusieurs équipes « collent » aux Girondins de Bordeaux encore.

« On savait que ça allait être compliqué, qu’on n’allait pas creuser l’écart aussi tôt dans le championnat, mais on voit qu’il y a quand même quatre ou cinq équipes qui commencent à se dégager pour le haut du tableau. A nous de rester dans ce wagon-là, et pourquoi pas se détacher seul en tête ».

Puis le latéral bordelais revint sur cette montée avec Clermont, qui s’est jouée au finish.

« Non, on n’avait pas fait la course en tête, c’était Toulouse et Troyes, et nous on était toujours en embuscade, en étant troisième ou cinquième… Et vers la fin du championnat on a pu passer devant. Si c’est difficile d’être leader ? C’est sûr que quand on est premiers, il y a plus de pression, mais c’est là qu’on verra si on a du caractère, en répondant présent. On n’a pas réussi à le faire la première fois qu’on était passé devant, c’était ensuite face à Saint-Etienne. Là, on l’a très bien fait contre Metz. J’espère qu’on a montré la voie pour continuer sur cette lancée ».

Retranscription Girondins4Ever