David Guion : « On a un groupe très homogène et dans mon esprit, je ne vois pas un joueur indispensable »

Depuis quelques matches, il semblerait qu’une équipe-type se dessine aux Girondins de Bordeaux, malgré les mauvaises prestations récurrentes de certains joueurs (coucou Fransergio). Est-ce que David Guion a vraiment un onze type en tête ? Est-ce qu’il ne serait pas temps de donner un petit peu de temps de jeu à quelques joueurs ? On pense notamment à Alberth Elis ou même Logan Delaurier-Chaubet qui a un peu disparu depuis le retour des « cadres ». On pense aussi à Aliou Badji qui pourrait permettre à Josh Maja de souffler un peu, lui qui a été encore un peu transparent à Bastia lundi. On pense aussi à Junior Mwanga qui pourrait rentrer un peu plus dans la rotation. Et pourquoi ne pas tester un nouveau milieu sans Fransergio ou éventuellement un nouveau système de jeu un peu plus offensif face à Annecy samedi ? En tout cas, David Guion a été clair en conférence de presse d’avant-match : il n’y aucun joueur indispensable à ce jour à Bordeaux.

Très sincèrement, je trouve qu’on a un groupe très homogène et dans mon esprit, je ne vois pas un joueur indispensable. On peut pratiquement changer tous nos joueurs et je suis presque convaincu qu’on aura à peu près le même niveau. Après, vous savez comment les choix sont faits. Je l’ai déjà expliqué, que c’est avec les entraînements, la forme, l’adversaire, les considérations tactiques… Mais je trouve que notre groupe est tellement homogène, que je ne vois pas de garçons indispensables. Je n’en vois vraiment pas.

Retranscription Girondins4Ever