Romain Molina : « Ca me fait penser à Bordeaux… »

Photo OL

Romain Molina, depuis les débuts du processus de rachat de l’Olympique Lyonnais, a été très critique envers l’américain John Textor, émettant de gros doutes sur sa crédibilité, notamment sur les fonds mais également le montage financier. Depuis quelques semaines, cette vente n’a eu de cesse d’être repoussée. Le journaliste d’investigation, via Le Quotidien du Sport, a expliqué que cela lui rappelait en partie… les Girondins de Bordeaux.

« En dehors du fait que Textor se plaint de Jean-Michel Aulas auprès des journalistes, pour les fans de Lyon, j’espère sincèrement que le rachat avec l’OL ne se fera pas avec ce monsieur. Les supporters de l’OL vont au devant de grandes désillusions. John Textor est un excellent communicant… Je vous donne un autre dossier, Toulouse, quand Redbird les a racheté, vous en avez entendu parler ? Non. Quand le City Football group rachète Troyes, nous l’apprenons au moment-même… Là, pour l’OL, il y a un problème. On a à mille lieux du plan de départ. Même s’il trouve l’argent, car ce sont des prêts pour la plupart, il faudra les rembourser, et, vu les taux actuels et la conjoncture, ça devient compliqué… Quand un rachat commence à patauger comme ça, c’est pas bon…ça me fait penser à Bordeaux […] Je vous donne une exemple concret : quand l’Équipe écrit que “c’est l’homme qui valait 3 milliards” avant de rectifier quelques semaines plus tard, de corriger, car Textor l’a dit aux dirigeants lyonnais et ils l’ont cru. Le niveau d’amateurisme de Lyon, je n’ai même pas de mots. Textor n’est pas là pour le “beautiful game”, il embobine les gens. C’est un vendeur de rêve ».