Adam Ounas : « Avec le recul, jamais je ne signe à Naples… »

Dans La Voix du Nord, Adam Ounas a raconté une anecdote concernant son enfance de footballeur, lorsqu’il évoluait à Tours. Afin que les grands clubs ne le sollicitent pas, les recruteurs de Tours déchiraient les lettres des intéressés par son profil. Il fit cependant des stages à Rennes, Nantes et Monaco. « Les recruteurs monégasques avaient directement récupéré les coordonnées de nos parents car les dirigeants de Tours déchiraient les lettres des clubs qui nous sollicitaient pour des stages. Monaco nous a envoyé les billets d’avion mais quand on est revenus de vacances, ça s’était su. Pendant un mois, on s’est entraîné à part en courant autour de la pelouse. Une mise à pied comme chez les grands, mais on n’avait que 11 ans… ».

Puis l’ailier du LOSC revint sur son départ des Girondins de Bordeaux pour Naples (contre 15 millions d’euros à l’époque). Il confia qu’il était parti trop tôt de Gironde, et pas forcément pour la bonne destination, lui qui n’a eu de cesse d’être prêté lors de son séjour en Italie.

« Avec le recul, jamais je ne signe à Naples. Soit je fais une troisième saison à Bordeaux, soit je signe à l’AS Roma qui me voulait aussi après le départ de Mohamed Salah pour Liverpool. C’est important, les choix, dans une carrière. J’en ai fait un mauvais et Crotone m’a ouvert les yeux. Aujourd’hui, avec ma famille, on est heureux d’être revenu en France et à Lille. »