Revue d’effectif, bon démarrage depuis le début de saison, adversaire, tour d’horizon de la National 3 avant d’affronter Libourne !

Régis HAZENFUS – Photographe

Il n’y a pas que les professionnels du championnat de Ligue 2 cette saison, qui démarrent fort. La jeune classe bordelaise, évoluant en National 3, est coleader en compagnie du Stade Poitevin, qui est juste devant à la différence de buts.

Un effectif qui a été fortement remanié par rapport à la saison passée. Petite revue d’effectif par la même occasion :

Chez les gardiens, Tidiane Malbec est parti à Annecy (Ligue 2), Neils Rouyard, petit frère de Davy, est retourné en Guadeloupe et joue au SC Baie Mahault (R1) tandis que Darren Lima Semedo n’est plus là. Davy Rouyard écarté du groupe pro se contente de jouer avec la N3 et partage le poste avec Nicolas Bahoya et Guerric Bernou (aperçu la saison passée avec les pros à Brest en Coupe de France), promus des U19.

Au niveau des défenseurs aussi il y a eu du changement. Aïssa Boudechicha est le seul rescapé de la saison passée. Le latéral gauche est tout de même accompagné de Johaneko Louis-Jean et Jacques Ekomié, eux aussi pros qui alternent entre Ligue 2 et National 3. Ils sont accompagnés par Tijany Atallah qui bien que U19 la saison passée, avait déjà fait pas mal de matchs en réserve. Ismaël Sow de retour d’un prêt catastrophique en Belgique, fait partie de cet effectif. Rayane Doucouré est lui arrivé de la réserve de Guingamp pour apporter son expérience du haut de ses 21 ans. Yaël Mouanga, jeune défenseur central des U19, s’est lui installé et démontre déjà de grosses aptitudes. Exit les Mohamed Aggoun, Ruben Kutran tandis que Malcom Bokélé et Junior Mwanga sont avec les pros.

Régis HAZENFUS – Photographe / https://www.facebook.com/photographe.regishazenfus

Le milieu a aussi été changé car Emeric Depussay est monté au-dessus, Issouf Sissokho aussi mais Lenny Pirringuel est toujours là, Johab Pascal également. C’est un secteur où plusieurs U19 sont arrivée comme Mathias De Amorim, Emilien Makagni, Joss Marques, Emmanuel Biumla et un certain Marvin De Lima, qui alterne directement avec le groupe pro.

Puis enfin la ligne d’attaque. Dilane Bakwa et Logan Delaurier-Chaubet sont montés avec les pros, tandis que Moudja Ouattara (Cholet), Thibaut Klidjé (Lucerne SUI), Hamidou Yameogo et Amadou Traoré (fin de contrat) ont quitté le club. Lucas Rocrou et Julien Vétro sont les principaux leaders de l’attaque, en compagnie des anciens U19 Luc Essiena, Cehaib El Moutawakil ou encore David Tebili.

C’est donc une toute nouvelle équipe qui a débuté cette saison avec un nouveau coach puisque Romain Ferrier a échangé son poste avec Matthieu Chalmé. Il a donc l’avantage de connaître pas mal de jeunes qu’il avait sous ses ordres en U19 la saison passée. Si l’expérience pourrait manquer face à des équipes expérimentées de National 3, la complémentarité et les automatismes viennent compenser tout cela. C’est ce qu’il faudra pour venir à bout du FC Libourne ce Samedi 12 Novembre. Le voisin bordelais sera un candidat sérieux et comme le rapporte le quotidien Sud-Ouest, Romain Ferrier en est conscient :

« Nous allons affronter une des meilleures équipes de la poule, une équipe solide, complète, plus mature que nous. […] Les joueurs ont pris en expérience même si nous voulons surtout rester humbles. »

Pour cette opposition, le coach des Girondins pourra compter sur sa jeune classe, sans doute renforcée de certains jeunes qui sont avec le groupe pro mais sans Johaneko Louis-Jean, suspendu après son carton rouge reçu le week-end dernier.

Du côté de Libourne, l’entraîneur a été changé. Franck Vallade n’est plus à la tête de l’équipe première et en attendant une éventuelle nouvelle fonction au club, c’est son adjoint Simon Adoue et le coach de la réserve (R2) Matthieu Chemin qui seront sur le banc. Libourne veut continuer sa série et son nouvel entraîneur ne s’en cache pas :

« Vite se trouver en haut et garder le rythme pour obtenir cette première place. Nous savons que nous allons devoir composer face à une jeune équipe de talents. À nous d’utiliser nos atouts d’expérience, de maturité et de solidité pour faire la différence. »

Ce sera aussi des retrouvailles puisque au-delà du derby, certains joueurs de Libourne sont passés par la réserve ou la formation bordelaise. Anthony Castera, Wilfried Etienne, Kévin Zinga ou encore Malick Seck voudront sans doute faire une belle prestation.

En cas de victoire, le FCGB pourrait se retrouver leader de son groupe. Quand on dit que la formation travaille bien à Bordeaux !