Rafał Strączek : « Quand on part d’un petit club polonais et qu’on arrive dans un grand club comme les Girondins, personne ne peut vous garantir la place de numéro 1 »

Screen Florian Sabathier

Après David Guion, c’est le gardien numéro 2 cette saison des Girondins de Bordeaux, Rafał Strączek, qui est passé en conférence de presse d’avant match face à Trélissac. Le portier polonais revint sur la hiérarchie à son poste. Lui a t-on fait des promesses lors de sa signature en Gironde ?

« Je pense que quand on part d’un petit club polonais et qu’on arrive dans un grand club comme les Girondins de Bordeaux, personne ne peut vous garantir la place de numéro 1. Donc au moment où je suis arrivé, je savais et j’étais conscient qu’il faudrait que je me batte pour avoir cette première place ».

Le gardien explique ce qu’il devait améliorer pour devenir numéro 1 à Bordeaux devant Gaëtan Poussin.

« Je ne sais pas vraiment, mais je dirais un peu de tout. On peut toujours s’améliorer. Il faut travailler sur les détails pour que ce soit les détails qui nous distinguent de l’autre gardien. Il y aussi le fait que Gaëtan ait montré des choses, donc c’est pour ça qu’il est aujourd’hui le numéro 1 ».

Il fit également part de son idole de jeunesse à son poste.

« Mon idole de jeunesse était Iker Casillas. Maintenant, je suis tous les gardiens, j’essaye de voir leurs points forts, leurs faiblesses aussi. Je regarde un peu tout le monde ».

Retranscription Girondins4Ever