Walid Gharnout : « Un directeur sportif est arrivé et je ne faisais pas partie de ses plans… »

Pour Onze Mondial, le jeune joueur Walid Gharnoutest revenu sur son départ des Girondins de Bordeaux, alors qu’il était annoncé comme un grand espoir du club.

« Si le tournant a été le changement à la direction sportive ? Oui. Il m’avait prolongé, il avait confiance en moi, j’avais beaucoup de temps de jeu. Il m’avait même proposé de signer pro. Mais on avait patienté pour avoir de meilleures conditions dans le contrat. Et l’été d’après, la personne, Souleymane Cissé, a démissionné. Vu qu’on s’était mis d’accord sur un contrat, il a atterri à Lausanne-Sport, il m’avait proposé de le suivre. J’ai décidé de finir mon contrat à Bordeaux. Aujourd’hui, je me dis que j’aurais dû tenter ma chance, car c’est un staff qui comptait sur moi. Si j’ai encore des contacts avec lui ? Pas pour le moment car je pense que ça ne s’est pas très bien passé pour lui à Lausanne et il se retrouve sans club. On discute encore néanmoins avec son entourage mais ce n’est pas le moment, on attend la période du mercato ».

Lorsqu’il voit qu’aujourd’hui Bordeaux fait confiance aux jeunes, n’est-ce pas frustrant ?

« C’est encore plus regrettable. Franchement, il y avait moyen de gratter autre chose. Suite à la descente en Ligue 2, tous mes coéquipiers de l’an dernier en National 3 ont eu leur chance. Tu te dis que ça aurait pu être toi, mais bon, un directeur sportif est arrivé et je ne faisais pas partie de ses plans. Je continue à les supporter, on a tissé des liens. Ça ne s’arrête pas là, je suis encore derrière eux ».