Cédric Yambéré revient sur le racisme qu’il a subi : « Est-ce que je l’ai oublié ? Oui et non »

Sur ARL, Cédric Yambéré, l’ancien défenseur des Girondins de Bordeaux, a été victime de racisme il y a quelques semaines. Il revient aujourd’hui sur ce moment.

« C’est clair que c’était l’une de mes premières fois… je l’avais vécu mais c’était plus dans un ensemble, en Russie. C’était des chants, mais le speaker avait fait en sorte que cela stoppe directement. Makhatchkala se trouve au Daghestan et c’est une longue histoire… On avait joué à l’extérieur, et c’était à Rostov… C’était des chants visant les joueurs daghestanais. Mais c’était triste aussi… Pour revenir à ce que j’ai vécu cette saison, c’était un match amical, et ça m’a visé directement… Le stade n’était pas forcément plein, mais les supporters étaient en face, et c’est quelque chose qui blesse, qui fait mal, ça n’a jamais été quelque chose que je cautionne, que ce soit vis-à-vis de moi, par rapport à ma couleur de peau, et quelles que soient nos différences, la religion… Je ne pense pas que ce soit acceptable. Est-ce que je l’ai oublié ? Oui et non. Sur le moment, j’étais déçu par rapport au club mais par la suite, ils ont quand même bien réagi, ils ont fait tout ce qu’il fallait pour me soutenir, ainsi que mes coéquipiers. Mes coéquipiers ont aussi réagi, ils m’ont réconforté, et m’ont dit qu’il y avait des imbéciles, comme partout, et qu’on était ensemble. Cela m’a fait plaisir le soutien également que j’ai pu recevoir du monde du football ».

Retranscription Girondins4Ever