André Pénalva : « J’ai eu plusieurs propositions, mais j’ai décidé de me reconvertir. Je travaille actuellement comme charpentier »

Pour AS, André Pénalva, n’est plus aux Girondins de Bordeaux aujourd’hui, la faute surtout aux incompétents de GACP, qui ont évidemment failli tuer définitivement le club au scapulaire. Voulant placer leurs hommes, les américains se sont ainsi séparés de figures emblématiques et compétentes de notre formation : Jean-Luc Dogon, Philippe Lucas et André Pénalva. Ce dernier a un peu coupé avec le monde du football.

« J’ai eu plusieurs propositions d’autres clubs pour continuer dans la même ligne, mais j’ai décidé de me reconvertir. Je travaille actuellement comme charpentier. En parallèle, je fais du bénévolat pour un club de football amateur local, l’US Lège Cap Ferret […] Mon passage aux Girondins s’est terminé avec l’arrivée du groupe américain GACP, qui a racheté le club en 2019 à M6, qui était à la tête de l’équipe depuis 1999. Les nouveaux propriétaires de l’époque ont licencié tous les entraîneurs les plus anciens du club ».

Malgré tout, et plusieurs années plus tard, l’on peut voir que le travail de la formation bordelaise a porté ses fruits, puisque Jules Koundé et Aurélien Tchouaméni disputent la Coupe du Monde au Qatar.

« C’est une chose fantastique, une vraie source de fierté. En tant que l’un des différents entraîneurs qu’ils ont eus au cours de leurs années de formation, je suis fier de les voir s’affronter au sommet du football mondial, et jouer pour deux des plus grands clubs du monde ».

Traduction Girondins4Ever