L’Equipe de France s’impose face au Danemark et se qualifie, Tchouaméni et Koundé rassurants

Source Twitter @equipedefrance

Ce soir, l’Equipe de France  disputait son second match de poule dans ce mondial 2022 au Qatar. Son premier adversaire était le Danemark, nation habituée à disputer la Coupe du Monde et à rencontrer les bleus. Lors de leur premier match, les danois avaient fait 1-1 face à la Tunisie alors que la France avait disposé de l’Australie 4-1.

Au niveau de la composition d’équipe, Didier Deschamps avait décidé de mettre en place un 4-3-3 avec Antoine Griezmann en milieu offensif. En défense centrale ce sont Dayot Upamecano et Raphaël Varane qui avaient été choisis. Le défenseur de Manchester United revenait en place d’Ibrahima Konaté tandis que Jules Koundé remplaçait un Benjamin Pavard décevant face à l’Australie.

Les bleus ont démarré le match timidement malgré quelques situations et le fait que les deux nations commencent à se connaître par cœur. Il a fallu attendre une belle tête d’Adrien Rabiot pour voir Kasper Schmeichel à l’œuvre pour éviter l’ouverture du score (21ème 0-0). L’Equipe de France va avoir la possession dans cette première période mais que ce soit Raphaël Varane, Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé et même Aurélien Tchouaméni et Jules Koundé (30ème), les bleus tombent sur un défenseur ou le gardien danois pour empêcher ce but.

Olivier Giroud aussi ira de sa tête mais ça passera à côté (0-0 39ème). Les bleus ne parviennent pas à forcer le verrou danois. A la 42ème Jules Koundé écopera d’un carton jaune pour un engagement un peu excessif, bien qu’involontaire. A la mi-temps les bleus dominent mais il manque toujours ce but.

En seconde période on peut noter un changement côté danois entre deux anciens Girondins. Andreas Cornelius cède sa place à Martin Braithwaite. Dans le jeu, les bleus se font un peu endormir par cette équipe du Danemark même s’ils ont quelques situations. Cette situation qui va se décanter à la 61ème minute. Jules Koundé est au démarrage d’une action avec Aurélien Tchouaméni qui écarte pour Théo Hernandez. Le latéral gauche dédouble très bien avec Kylian Mbappé qui trompe le gardien danois (1-0). Le compteur est enfin ouvert et c’est mérité. Juste derrière, Olivier Giroud laisse sa place à Marcus Thuram, sous les yeux de son père Lilian.

La joie française ne sera pas très longue puisque sur un corner danois, Andersen prolonge un ballon pour Christensen qui devance Adrien Rabiot  de la tête et trompe Hugo Lloris (1-1 68ème). Quatre minutes plus tard Hugo Lloris réalise une belle parade pour éviter le second but danois. Ibrahima Konaté remplace Raphaël Varane et Kingsley Coman remplace Ousmane Dembélé (1-1 74ème). Sur un corner français, Aurélien Tchouaméni est tout proche de marquer de la tête mais c’est dévié par un dos danois (78ème 1-1). Juste derrière c’est Jules Koundé qui place sa tête sur le corner mais c’est de nouveau dévié (79ème). Les deux anciens Girondins ont tenté en vain.

Le salut des bleus va passer par l’inévitable Kylian Mbappé qui, sur un centre d’Antoine Griezmann, trouve le chemin des filets pour la seconde fois (2-1 86ème). L’Equipe de France respire après avoir eu un petit coup de moins bien juste avant.

Avec cette victoire, ils sont qualifiés pour la suite de la compétition, avant d’affronter la Tunisie pour le dernier match de poule.