Patrice Lair : « J’ai renoué le dialogue avec mes dirigeants. Ils m’ont dit que notre ambition était de former des jeunes, de ne pas avoir une équipe à gros coût »

Pour Air1_16 TV et Erwan Chapel, Patrice Lair, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, a confirmé le projet des dirigeants bordelais quant à la section féminine, tout en se montrant concerné et investi par celui-ci pour l’avenir.

« Aujourd’hui, j’ai renoué le dialogue avec mes dirigeants. Je vous dis, je suis en contact direct avec le Président Lopez, j’ai James Stevens avec qui ça passe très très bien. Ça se passe très bien entre nous. Maintenant, on va essayer d’améliorer les installations. Ils m’ont dit que notre ambition était de former des jeunes, de ne pas avoir une équipe à gros coût. Mais je suis persuadé qu’en faisant des bons petits coups dans les transferts, pour venir encadrer ces jeunes-là, on peut peut-être, sur deux ou trois ans, aller chercher la troisième place ».

En attendant, l’objectif est le maintien, ou plus ?

« On verra. Si on bat Rodez la semaine prochaine… Mais pour l’instant, je suis content. Je peux vous le dire, à Noël, j’avais prévu dix points. Aujourd’hui, on en a douze, et si on peut en avoir quinze, ce n’est que du bonus ».

Le coach bordelais a une vie : gagner plus souvent à domicile.

« Ce qui m’intéresserait, c’est qu’on gagne peut-être un peu plus souvent à Bordeaux, parce qu’on est très performant à l’extérieur. On a té faire des matches nuls à Montpellier, au Paris FC. J’aimerais bien qu’on devienne une citadelle imprenable à Bordeaux, ce serait bien, et forcément on aurait plus de points ».

Retranscription Girondins4Ever