Le reste des infos de la journée autour des Girondins (Sagnol-Khazri, la sélection de Jemmali, invincibilité des féminines hors de leur base, Ben Khalfallah, U17, Tchouaméni mal noté, clap de fin pour Khazri…)

Manuel Blondeau / Icon Sport

Vous avez pu suivre toutes les informations et réactions concernant les Girondins de Bordeaux aujourd’hui, mais il y a eu plusieurs petites informations que nous n’avons pas pu traiter. Nous allons vous faire un récapitulatif de cette actualité « autour des Girondins ».

Auprès de Libération, Willy Sagnol s’est exprimé sur l’ancien meneur de jeu des Girondins de Bordeaux, Wahbi Khazri, qui a offert la victoire à la Tunisie ce mercredi face aux Bleus.

« Wahbi n’est jamais aussi bon que lorsqu’il a la confiance de son entraîneur. Ses qualités s’expriment au mieux dans un collectif rodé où il a ses repères. Le faire entrer en fin de match, comme contre l’Australie, ne rend service à personne. Son talent individuel et sa frappe de balle hors du commun peuvent faire basculer une rencontre en un instant de magie. »

Dans Le Monde, il a été question des binationaux, en ce qui concerne la Tunisie. Mohamed Slama, ex-joueur professionnel tunisien et aujourd’hui agent de plusieurs internationaux, s’est exprimé sur le sujet, évoqué par Fahid Ben Khalfallah hier« Les binationaux sont bienvenus, mais on ne veut pas qu’un joueur profite de la Coupe du monde pour rejoindre la sélection au dernier moment. Hannibal est adulé car il a fait son choix jeune et que ce n’était pas conditionné par quelque chose. Tout le monde a en tête ce qu’a fait David Jemmali avant le Mondial 2006… ». Pour rappel, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, alors âgé de 31 ans, a accepté de rejoindre la sélection juste avant le tournoi, alors qu’il avait refusé à plusieurs reprises auparavant. Titulaire lors du premier match de la Coupe du monde face à l’Arabie saoudite, il n’avait plus joué ensuite. Ahmed Adala, journaliste à Radio Mosaïque, se souvient de la raison : « Les joueurs lui ont demandé de ne plus le mettre dans le onze. Il n’a pas participé aux deux autres matchs ». 

Le site spécialisé FootOFéminin, fait part d’une statistique intéressante, mais plutôt surprenante. En effet, après sa victoire à Soyaux, l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux en est à son 6ème déplacement en D1 Arkema sans défaite : trois défaites et trois matches nuls. Il s’agit d’ailleurs d’un record déjà existants, datant de 2019-2020.

Dans Le Courrier de l’Ouest, Fahid Ben Khalfallah a expliqué ce que représentait pour lui la sélection tunisienne, lui qui était binational.

« Je suis né en France (à Péronne), j’ai grandi en France, et j’ai toujours dit que je me sentais autant français que tunisien. Mais des gens en Tunisie l’ont mal pris. Alors que ma fierté de jouer pour la Tunisie était énorme. Pour moi, c’était le summum, mais la Fédération et la presse tunisienne ont toujours voulu opposer les joueurs évoluant en Tunisie et ceux jouant en Europe. »

Les U17 des Girondins de Bordeaux, le week-end dernier, jouaient à Toulouse dans le cadre d’une journée de Championnat. Ci-dessous, découvrez un long résumé vidéo de ce match qui s’est soldé par un score de 1-1.

Aurélien Tchouaméni a été noté 4/10 par L’Equipe, pour son match contre la Tunisie. Voici le commentaire alloué à l’ancien bordelais sur sa prestation. « Il aurait dû être le patron de ce milieu-là, expérimental en bleu. Mais il n’a pas rayonné, même s’il se retrouve centreur désespéré sur l’égalisation annulée (90e+8). Il a eu du mal à accélérer le jeu, sauf sur une action de Coman, où il est au départ (25e). Pris de vitesse (7e) par un Tunisien, il a quand même à son actif une intervention délicate et importante sur Khazri dans la surface (47e) ».

A l’inverse, Wahbi Khazi a été noté 7/10. « Enfin, il a pu montrer ce qu’il valait sur ce Mondial ! Un coup franc léché mais Ghandri est hors-jeu (8e). Il a rendu la vie pénible à Camavinga, mais Konaté lui a fait du mal en soutien du Madrilène. Un bon lancement pour Ben Slimane (24e), une frappe du gauche après une mauvaise relance de Varane, qui est repoussée par Mandanda (35e), un nouveau tir bien au-dessus (45e+2). Il a essayé d’obtenir des pénaltys, comme à la 47e, mais il a surtout marqué en finesse après un slalom géant dans la défense française (58e). Victime d’une semelle de Disasi sur le coup, il est remplacé par Jebali (60e), qui a multiplié les fautes pour gagner du temps ». 

Ce dernier a officialisé que cette rencontre était la dernière pour lui avec la Tunisie. En effet, l’attaquant de la Sélection tunisienne de football a décidé de prendre sa retraite internationale en marge de sa participation à la Coupe du Monde selon Al-Arabi Al-Jadid. Il l’a confié à ses coéquipiers, à l’issue de la rencontre. L’ancien bordelais aura marqué 25 buts sous le maillot de l’équipe nationale.