Melissa Gomes : « L’ambiance est bonne et la concurrence saine »

Si les garçons sont encore en vacances jusqu’au 7 décembre, les féminines des Girondins de Bordeaux continuent leur saison comme si de rien n’était, même pendant la Coupe du Monde au Qatar. Ce week-end, elles affrontent Rodez, pour le compte de la 10ème journée de D1 Arkema 2022-2023.

La joueuses de 28 ans, Melissa Gomes, était censée être l’une des cadres de l’effectif cette saison, devant la jeunesse du groupe bordelais. Seulement, ce début de saison ne s’est pas réellement passé comme prévu. Elle qui « vit un début de championnat un peu mitigé » et qui est « en mal de temps de jeu », a bien joué les neuf premières rencontres, mais elle ne fut seulement que trois fois titulaire (deux buts inscrits).

Dans Sud Ouest, elle assure que seul le collectif prime, et qu’elle s’inclut dedans. Et cela tombe bien puisqu’il progresse, selon elle.

« Nous ne savions pas trop où nous allions cet été, nous nous sommes fait peur en tout début de saison […] L’équipe a connu beaucoup de changements à l’intersaison, des départs, et nous sommes reparties avec un groupe rajeuni. Mais nous tirons toutes dans le même sens, nous sommes très complémentaires, l’ambiance est bonne et la concurrence saine. Ça aide pour avancer. Si je sens l’équipe vraiment progresser ? C’est indéniable, nous progressons mentalement mais aussi tactiquement ».