Christophe Monzie : « J’ai un peu de craintes par rapport à ça parce que je ne sais pas trop comment les Girondins, physiquement, vont pouvoir supporter une reprise aussi brutale »

Sur ARL, Christophe Monzie s’est projeté sur l’importance pour les Girondins de Bordeaux des deux prochaines rencontre de Ligue 2 face au Havre et Sochaux, tout en évoquant les matches rapprochés de l’après trêve.

« Cela pourrait fixer les objectifs, dans un sens comme dans un autre. C’est-à-dire que si ça se passe bien, Bordeaux pourrait se rapprocher de la tête en battant Le Havre, et derrière Bordeaux recevrait Sochaux en position de force. Je n’ose pas imaginer que l’on perde ces deux matches qui vont se dérouler à quatre jours l’écart. D’ailleurs, parlons du calendrier, je veux bien que pour cause de Coupe du Monde la Fédération Française de Football et la Ligue veuillent imiter nos amis du rugby avec le Boxing Day… On va donc se retrouver avec deux matches en l’espace de quatre jours… Qu’on joue le 26 décembre passe encore, je peux le comprendre, mais qu’on nous remette quatre jours après un match le vendredi 30 alors que le week-end du 2 janvier est libre, là j’avoue que j’ai un peu plus de mal à comprendre. Le 2 janvier, pour moi, ce n’est pas un jour de fête, on a d’ailleurs joué le 2 janvier, en rugby par exemple, en Top14… Je ne vois pas pourquoi on n’aurait pas pu programmer une journée de championnat à cette date, cela aurait permis de donner deux jours de plus de récupération à tous les joueurs de Ligue 2, qui seront restés un mois et demi sans jouer, et qui vont enchainer par deux matches en quatre jours… je trouve que, sur le plan physique, c’est une hérésie, un non-sens. Je trouve que ce n’est pas très bien pensé. J’ai un peu de craintes par rapport à ça parce que je ne sais pas trop comment les Girondins, physiquement, vont pouvoir supporter une reprise aussi brutale après un mois et demi d’arrêt. Il va y avoir le stage, oui, mais cela ne remplace pas la compétition. J’ai presque envie de dire que ces deux matches sont les plus importants de la phase aller, puisqu’ils jouent le 1er et le 3ème du classement. Ils ne vont peut-être pas avoir toutes les données sur le plan physique et de la préparation, même si je fais confiance à David Guion pour préparer justement ses joueurs de façon adéquate pour cet effort qui sera important ».

Retranscription Girondins4Ever